Afrique: La Fondation Rockefeller s'engage à investir 1 milliard de dollars pour générer une reprise verte post-pandémie

communiqué de presse

New York — Ses objectifs : stimuler l'investissement public et privé, rechercher des solutions transformatrices et assurer un avenir plus inclusif et durable

Cet engagement marque le lancement du prochain chapitre de l'institution philanthropique de 107 ans

La Fondation Rockefeller s'est engagée à investir 1 milliard de dollars au cours des trois prochaines années pour générer une reprise plus inclusive et plus écologique post-pandémie de COVID-19. En s'appuyant sur ses efforts actuels et ses programmes de longue date, la Fondation se concentrera sur deux objectifs clés : mobiliser des milliards de dollars au travers d'investissements privés et réalisés à des conditions avantageuses afin d'accroître la production d'énergie renouvelable distribuée dans les pays en développement ; et contribuer à la lutte contre la pandémie en assurant un accès plus équitable aux tests et vaccins liés au COVID-19, aux outils scientifiques et aux données, tout en renforçant les systèmes de santé publique afin de prévenir de nouvelles épidémies. En plus de cet engagement financier singulier, la Fondation Rockefeller réorientera l'ensemble de ses efforts en vue d'améliorer la qualité de vie des populations les plus pauvres du monde et de remédier aux inégalités exacerbées par le virus.

« Le monde ne reviendra pas à son état d'avant pandémie de Covid. Nous devons repenser l'avenir que nous voulons, a déclaré le Dr Rajiv Shah, président de la Fondation Rockefeller. Pour relever les défis du contexte actuel, nous devons tirer parti de toutes nos ressources et de toutes nos relations afin de bâtir un avenir équitable et durable, permettant à chacun de réaliser son plein potentiel tout en prévenant la catastrophe climatique. Il faut agir dès maintenant pour veiller à ce que les mesures liées à la pandémie et la reprise tiennent compte des enfants et des familles vulnérables. »

Avant la pandémie, la moitié de la population mondiale n'avait pas accès aux services de santé essentiels et plus de 800 millions de personnes dans le monde n'avaient pas accès à l'électricité. Des milliards d'autres personnes ont vu leur potentiel diminuer en raison d'un accès peu fiable ou insuffisant à de l'énergie principalement générée par des combustibles émetteurs de carbone. La pandémie a accentué les inégalités liées à l'accès à l'énergie. Cette année seulement, plus de 100 millions de personnes ont perdu leur accès à l'électricité parce qu'elles n'étaient pas en mesure de payer leurs factures pendant la pandémie et ce problème a touché les personnes démunies et les plus vulnérables de façon disproportionnée. De plus, selon les estimations de la Banque mondiale, les effets combinés du changement climatique et des dommages causés par la COVID-19 conduiront 132 millions de personnes à la pauvreté.

Des mesures audacieuses doivent être prises pour réduire ces disparités et veiller à ce que la réponse mondiale favorise un avenir plus inclusif et durable pour tous.

L'énergie verte est synonyme de possibilités plus inclusives

Au cours de la dernière décennie, la Fondation Rockefeller s'est fixé comme priorité d'éliminer la précarité énergétique dans le monde entier d'une manière écologique et durable. Il est essentiel de fournir de l'électricité aux collectivités qui sont souvent les plus durement touchées par le changement climatique pour qu'elles puissent sortir de la pauvreté. Grâce aux avancées révolutionnaires réalisées dans le domaine des technologies d'énergie renouvelable distribuée, il est désormais possible de mettre fin à la pauvreté énergétique en l'espace de dix ans tout en évitant d'augmenter les émissions de carbone. Si ces technologies étaient déployées de façon à fournir de l'énergie verte à un demi-milliard de personnes, celles-ci produiraient 1,5 milliard tonne d'émissions de CO2 en moins que les réseaux électriques traditionnels au cours de la prochaine décennie. L'accès à l'énergie peut également stimuler l'irrigation, le rendement des cultures et la productivité agricole locale. Respectivement, l'entreposage frigorifique et la transformation post-récolte permettent aux agriculteurs de mieux protéger la valeur de leurs cultures et d'augmenter leurs revenus.

« Au cours de la dernière décennie, les investissements de notre Smart Power Initiative ont amélioré la vie de près de 500 000 personnes en Inde, au Myanmar et dans certaines parties de l'Afrique subsaharienne, ce qui prouve que cette approche peut fonctionner, a expliqué Ashvin Dayal, vice-président principal de la Power & Climate Initiative à la Fondation Rockefeller. En renforçant l'argument commercial de l'électrification distribuée renouvelable et en approfondissant notre compréhension technique des mini réseaux et de leur impact sur la vie des gens et leurs revenus, nous avons ouvert la voie au lancement de TP Renewable Microgrid (TPRMG), le fruit de notre partenariat avec Tata Power. TPRMG devrait investir 1 milliard de dollars d'ici 2026, déployant jusqu'à 10 000 mini-réseaux qui fourniront de l'énergie propre à 5 millions de ménages, créeront 10 000 nouveaux emplois écologiques, soutiendront 100 000 entreprises rurales, fournir de l'irrigation à 400 000 agriculteurs et permettront à 25 millions de personnes au total d'accéder à de l'énergie fiable dans les collectivités desservies. »

En collaborant avec des investisseurs mondiaux, des organisations internationales et des gouvernements, la Fondation encouragera le secteur public et privé à investir des sommes historiques dans des infrastructures capables de faciliter l'accès à de l'énergie renouvelable, propre, sûre et fiable en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Accroître l'accès aux soins pour mettre fin à la pandémie

Plus tôt cette année, la Fondation Rockefeller, appuyée par une équipe idéologiquement diversifiée d'experts scientifiques, industriels, technologiques et économiques de premier plan, a lancé aux États-Unis unplan d'action national pour le dépistage du COVID-19 et le suivi des contacts. La Fondation a également collaboré avec les autorités fédérales, étatiques et locales en vue d'accroître l'accès au dépistage du COVID-19, particulièrement dans les collectivités vulnérables du pays. Compte tenu de l'ampleur de la crise actuelle, la Fondation continuera d'accroître ses investissements aux États-Unis et dans le monde entier afin d'améliorer l'accès aux tests de dépistage, aux traitements et aux vaccins, lorsque ceux-ci seront disponibles. En obtenant de meilleures données, nous pouvons déterminer les collectivités fortement exposées aux maladies chroniques, aux maladies infectieuses et à d'autres problèmes de santé, attribuer les ressources à celles qui en ont le plus besoin et cibler avec plus de précision les interventions préventives. L'utilisation de technologies telles que l'analyse prédictive peut nous aider à prévenir la transformation des éclosions en pandémies.

« Cela fait trop longtemps que la santé d'une personne dépend de son origine et du lieu où elle habite, a affirmé le Dr Naveen Rao, premier vice-président de la Health Initiative à la Fondation Rockefeller. Nous avons une occasion inédite de combler les disparités dans le secteur de la santé en stimulant l'innovation et l'investissement dans les collectivités les plus vulnérables du monde. Cette approche est notre façon de renforcer notre engagement à moderniser la santé publique et à fournir des résultats médicaux équitables. »

La Fondation Rockefeller, toujours prête à répondre aux défis :

La Fondation, qui a reçu la cote « Aaa » de Moody's et « AAA » de S&P à la fin de septembre pour sa Série 2020 d'obligations imposables, utilisera les fonds générés par sa toute première émission d'obligations à des fins caritatives, afin de financer une grande partie de ces efforts. Cet engagement d'investir un milliard de dollars représente l'engagement financier le plus important dans les 107 ans d'histoire de la Fondation, qui a versé plus de 22 milliards de dollars depuis sa création. C'est la première fois que la Fondation versera des subventions allant au-delà du legs initial de son fondateur, John D. Rockefeller. Toutefois, cet engagement cadre avec la vision de M. Rockefeller qui consiste à encourager les investissements graduels, ainsi qu'à rechercher et utiliser des solutions créatives et scientifiques pour résoudre les problèmes insolubles.

Tout a long de son histoire, la Fondation a pris des mesures décisives et opportunes qui ont modifié le cours des événements. Lors de ses 40 premières années d'existence, la Fondation a propulsé la santé publique dans l'ère moderne, a joué un rôle clé dans la lutte contre la pandémie grippale de 1918, a contribué à l'éradication de l'ankylostome aux États-Unis et a appuyé le développement du vaccin contre la fièvre jaune. Au cours des 40 années suivantes, la Fondation a lancé la révolution verte qui a transformé l'agriculture et empêché des centaines de millions de personnes de mourir de faim.

En parallèle de toutes ces réalisations, la Fondation a investi dans des innovations ayant conduit à la construction de télescopes et de cyclotrons. Elle a également réuni les cerveaux les plus brillants de leurs domaines, notamment la regrettée Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême des États-Unis, en vue de résoudre les problèmes les plus pressants du monde. Au cours du XXe siècle, la Fondation a également contribué à la création de la sécurité sociale aux États-Unis, a soutenu les universités américaines traditionnellement noires et appuyé le Voter Education Project, un projet révolutionnaire mené par feu John Lewis, une icône des droits civiques et un membre du Congrès des États-Unis. En outre, ses investissements à impact social ont changé le cours de la philanthropie en 2007.

Ce nouvel engagement d'investir un milliard de dollars marque le début de son prochain chapitre.

La Fondation Rockefeller

La Fondation Rockefeller repousse les frontières de la science, des données et de l'innovation pour surmonter les défis mondiaux liés à la santé, à l'alimentation, à l'énergie et à la mobilité économique. En tant que fondation philanthropique axée sur la science, la Fondation Rockefeller a comme objectif d'établir des relations de collaboration avec ses partenaires et ses bénéficiaires, afin d'inspirer et d'aider l'humanité à opérer des changements à grande échelle visant à accroître le bien-être des populations du monde entier en recherchant des solutions, des idées et des discussions révolutionnaires et en accélérant leur développement. Pour en savoir plus, inscrivez-vous à notre bulletin sur rockefellerfoundation.org et suivez-nous notre compte Twitter @RockefellerFdn.

A La Une: Afrique

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.