Congo-Brazzaville: Sécurité sanitaire des aliments - Le Congo en voie de renforcer son système national de contrôle

Le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, en partenariat avec la Banque mondiale, organise du 27 au 29 octobre à Brazzaville des ateliers de sensibilisation à la sécurité sanitaire des aliments (SSA), à l'endroit des acteurs de la société, des secteurs public et privé.

L'objectif visé est de doter ces participants des connaissances de base notamment sur les enjeux et spécificités liés à la complexité de la question sur la sécurité sanitaire des aliments, afin que ces derniers décident de façon consensuelle du modèle que le Congo voudrait adopter pour moderniser son système national de contrôle.

Ces ateliers de sensibilisation au cours desquels seront présentés différentes définitions du concept SSA, les méthodes de mise en œuvre ainsi que les différents systèmes et modèles existant de par le monde, s'inscrivent dans le cadre d'une étude faite en 2019 sur l'évaluation du système national congolais de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments. Cette évaluation a donné lieu à un rapport dont la restitution se fera ce vendredi.

« Avant la présentation des résultats du diagnostic, il était opportun de faire une sensibilisation à la sécurité alimentaire des aliments, notamment ces spécificités, enjeux et défis afin que l'ensemble des partenaires ait une connaissance de base, harmonisée pour pouvoir appréhender le diagnostic et les recommandations qui seront faites », a indiqué la consultante internationale, Hélène Koulibaly.

« Ce choix pourra donner lieu à l'élaboration d'un plan d'action de la SSA afin de permettre au Congo de moderniser son système national de contrôle de SSA, donc de poser le soubassement d'un processus long », a-t-elle poursuivi.

Signalons que ces travaux sont financés par le Projet d'appui au développement de l'agriculture commerciale, cofinancé par le Congo et la BM à hauteur de 60 milliards FCFA.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.