Congo-Brazzaville: Journée nationale de l'arbre - Le conseil départemental et municipal se focalise déjà sur l'évènement

Afin de bien faire les préparatifs de la Journée nationale de l'arbre prévue pour le 6 novembre prochain, le bureau exécutif du conseil départemental et municipal de la ville océane a demandé, le 27 octobre, aux représentants des entreprises leur appui.

Le Congo organise la journée nationale de l'arbre chaque année pour stimuler et accompagner les habitants dans leurs projets de boisement et reboisement. Cette journée permet aux autorités du pays de sensibiliser la population à la nécessité de réintroduire les arbres et les arbustes dans le paysage national. À quelques jours de cette journée, le bureau exécutif du conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a pensé réunir les représentants des entreprises exerçant dans la ville côtière pour leur demander de renforcer cet événement et le porter collectivement.

Tenue sous la houlette de Germain Bemba-Bantsimba, deuxième vice-président du conseil départemental et municipal et deuxième adjoint au maire, cette séance de travail avait pour objectif d'inciter au dynamisme territorial autour de l'arbre mais également de vulgariser les objectifs visés par le « Projet vert » initié par ce conseil.

Aujourd'hui, le conseil départemental entend proposer un évènement d'envergure avec l'objectif d'intégrer à l'organisation d'autres structures en lien avec la thématique et les valeurs communales, notamment faire émerger des dynamiques et les projets de plantation par l'information et la sensibilisation du public à l'importance de la réintroduction de l'arbre hors forêt, aux rôles et fonctions de l'arbre champêtre. Notons que la Journée nationale de l'arbre a été instituée par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, en 1984, célébrée chaque 6 mars autrefois. Elle a été ramenée au 6 novembre pour respecter le calendrier pluviométrique du Congo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.