Congo-Brazzaville: Bouenza - Un peu de gymnastique pour avoir de l'eau à Mont-Belo

L'eau n'est pas si rare à Mont-Belo, dans le département de la Bouenza, mais il faut disposer des aptitudes physiques pour s'en procurer à quelques endroits.

Des forages existent, des cuves du projet « Eau pour tous » également. Pour permettre à la population de ne pas parcourir de longues distances, des pompes si particulières ont été érigées à quelques endroits notamment les établissements scolaires. Ces pompes ressemblent, en effet, aux poulies de musculation dédiées aux sportifs de premier rang. Pour actionner le dispositif, il faut tirer son poignet en fer du haut vers le bas pour espérer avoir de l'eau au bout du tuyau métallique. Le mouvement doit être répété jusqu'à remplir le récipient.

« Souvent, nous sommes fatigués avant même que les récipients soient remplis. A la fin, pour les transporter c'est encore pire », expliquent les populations riveraines qui s'y abreuvent tout comme les passants qui y font escale pour étancher leur soif. Pour avoir de l'eau avec de tels dispositifs, l'on ne peut pas faire le travail seul. Les uns actionnent pendant que les autres se reposent pour prendre le relai en dehors de ceux qui doivent se pointer de l'autre côté pour s'assurer que le récipient est rempli. Les habitants sont habitués à l'exercice encore que l'eau est gratuite avec ces pompes qui fonctionnent 24/24.

En rappel, Mont-Belo, dans le département de la Bouenza, est une localité de transit sur la voie ferroviaire. Il est en effet le nœud du chemin de fer où l'axe Brazzaville-Pointe-Noire se croise ainsi que celui de l'ancienne Comilog en allant à Mbinda, vers le Gabon. Aujourd'hui, la localité affiche ses nombreuses potentialités économiques avec ses carrières de calcaire. En matière de santé, les capacités du centre de santé intégré ont été renforcées en équipements et en personnel soignant lors de la descente de la ministre de tutelle, Jacqueline Lydia Mikolo, le 24 octobre courant.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.