Algérie: Grand sud - Départ des premiers bureaux itinérants vers leurs points d'établissement

Illizi — Les premiers bureaux itinérants, concernés par l'avancement réglementaire de 72 heures de la consultation référendaire sur le projet d'amendement constitutionnel, ont pris le départ mercredi matin d'Illizi et Tindouf vers leurs points d'établissement en zones éparses.

Les caravanes de neuf (09) bureaux itinérants ont pris le départ d'Illizi (extrême Sud-est du pays) vers leurs points d'établissement sur le territoire de trois communes, à savoir Illizi, Djanet et Bordj El-Haouès pour commencer dès jeudi à accueillir les 4.800 électeurs portés sur leurs listes.

Un autre bureau itinérant prendra le départ jeudi vers son point de positionnement sur le territoire de la commune de Bord Omar-Idriss.

La wilaya compte une électorat de plus de 82.000 personnes réparties sur 35 centres électoraux coiffant 156 bureaux de vote à travers les six (6) communes que compte la wilaya.

Dix (10) bureaux itinérants ont également pris le départ dans la wilaya de Tindouf (extrême Sud-ouest du pays) pour permettre aux 8.465 électeurs portés sur leurs listes d'accomplir leur devoir civique.

Six (6) d'entre eux sont prévus dans la commune d'Oum-Laâssel (Bouokba, Oued El-Kherb, Haouaouiche, Hassi-Mounir, Hassi-Beida, et les environs d'Oum Laâssel), et les quatre (4) autres sont désignés pour la commune de Tindouf (Ghar-Djebilet, Tafakoumt, Hassi-Nagua et Chenachène).

La wilaya de Tindouf compte, elle, un électorat de 98.097 personnes réparties entre 26 centres électoraux coiffant 198 bureaux de vote.

Toutes les conditions ont été prises pour assurer le bon déroulement de la consultation référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution, sachant que les bureaux itinérants devront rallier leurs centres électoraux de rattachement le 1er novembre prochain juste avant le début de l'opération de dépouillement, a indiqué à l'APS le coordinateur local de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mahmoud Cherrad.

Dans la wilaya de Tamanrasset (extrême-sud), 21 bureaux itinérants sur les 34 prévus, prendront leur départ cet après-midi à la rencontre des électeurs portés sur leurs listes et vivant dans les régions éparses de six (6) communes (Tamanrasset, Abalessa, In-M'guel, Idelès, Tazrouk et Tin-Zaouatine).

La wilaya de Tamanrasset recense 177.642 électeurs répartis entre 70 centres électoraux coiffant 373 bureaux de vote, dont 34 itinérants.

Des représentants de l'ANIE accompagnent les encadreurs des bureaux itinérants, où sont également prévus des équipes médicales et un protocole de prévention sanitaire aussi bien pour les électeurs que pour les encadreurs des bureaux.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.