Cote d'Ivoire: Raymonde Goudou Coffie - «N'ayez pas crainte, tout se passera bien le samedi »

Un bureau de vote

Le mardi 27 octobre 2020, Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Culture et de la Francophonie, par ailleurs, directeur central de campagne du Rhdp chargé de la culture a organisé un concert à la salle Kodjo Ebouclé du palais de la culture de Treichville à Abidjan.

Ce sont environ une trentaine d'artistes (chanteurs, humoristes, peintres, dramaturges) qui se sont succédé sur le podium pour assurer le spectacle.

Entre les flots de musique, Raymonde Goudou Coffie, directeur central de campagne du candidat du Rhdp chargé de la culture est montée sur la scène pour lancer ce message : « N'ayez pas crainte, tout se passera bien le samedi.

Nous devons donner à notre candidat Alassane Ouattara un taux de participation extraordinaire. Vous, jeunes de Côte d'Ivoire, vous êtes la vraie force vive de notre pays. N'ayez pas crainte, nous sommes derrière vous, n'ayez pas crainte, nous sommes avec vous, sortez massivement samedi pour faire un coup K.O».

C'est le dramaturge Diallo Ticouaï Vincent qui a ouvert le spectacle avec un mono-théâtre. Il a été suivi de Georges Momboye qui a présenté des danses chorégraphiques à thèmes sur plusieurs tableaux. Après le parolier Sakolo monte. Quand Obam's arrive et chante" C'est doux", la salle gagne subitement en effervescence.

Le chanteur enchaîne avec " On ne force pas ", toute la salle se lève, chante et danse. Les dames de la paix, Tia Paul chantent des mélodies langoureuses portant sur la paix.

Et voilà, l'humoriste Mala Adama qui vient imiter le président-candidat Alassane Ouattara. La salle l'applaudit à tout rompre. Bilé Didier monte sur scène avec son Gbôklo Koffi qu'il mixe avec un pot pourri de Zouglou assorti de pas de danse "zougloutique".

Il est ovationné par le public enthousiaste. Lago Paulin, Molière, Mawa Traoré, Mamaté, Bamba Ami Sarah, Luckson Paudaud se succèdent, la salle jubilent de joie et les applaudit. Quand Affou Kéïta prend le micro et chante les louanges du candidat-président, la salle acquise au Rhdp reprend les chansons en chœur.

C'est la communion entre l'artiste et le public. Le mercure est monté. Ayidissah passe et les Garagistes la suivent en mettant le feu dans la salle.

Amani Johnny, un chansonnier baoulé donne sa prestation qui emporte l'adhésion de la ministre Raymonde Goudou. Kôrô Abou, Sidonie la Tigresse, Soro N'Gana, Paul Mady's, Nahounou Paulin, Namitou, Princesse Makeda donnent leur part du concert. Le public danse et chante dans une ambiance de campagne électorale.

C'est dans cet environnement, deux étudiants de l"Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle(Insaac) et leur professeur ont peint trois tableaux en situation réelle du concert avec le candidat-président.

Tombée sous le coup de la beauté des tableaux, Raymonde Goudou les a achetés chacun à cinq cent mille francs et donné un bonus de deux cent mille au professeur. Elle a promis d'offrir les tableaux respectivement au candidat-président, à son épouse et au Premier ministre.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.