Sénégal: Lancement des travaux du Boulevard Maurice Gueye - Rufisque va bénéficier de 14,85 km de voirie avec Promovilles

28 Octobre 2020

La ville de Rufisque va bientôt changer de visage, notamment avec les travaux entamés sur le boulevard Maurice Guèye qui profiteront à l'ensemble des collectivités territoriales. Cet ouvrage facilitera aussi les déplacements des citadins.

À Rufisque, le Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles) entame l'un de ses projets majeurs : l'élargissement et l'embellissement du célèbre boulevard Maurice Guèye.

Cet axe routier stratégique de la « vieille ville » sera, d'ici peu, entièrement transformé, selon le ministre du Développement communautaire, de l'Équité sociale et territoriale, Mansour Faye, qui a procédé au lancement des travaux hier.

Sur un linéaire de 3,5 km qui va du carrefour Diouti bi à carrefour Bata, la route sera entièrement rénovée avec des « voiries assainies, éclairées et aménagées ».

Selon Mansour Faye, le nouvel ouvrage comprendra une double voie de 7 m de large séparés par un terre-plein de 2 m, une contre-allée de part et d'autre de 5,5 m de large, des trottoirs de 3 m de part et d'autre et des aménagements paysagers.

Ces travaux, prévus sur 24 mois, seront bénéfiques aux collectivités territoriales de Rufisque. « Desservant toutes les communes de la ville, son élargissement va favoriser une nette amélioration des conditions de déplacement dans les communes bénéficiaires, avec une amélioration notoire du trafic, une accessibilité plus facile aux quartiers des communes concernées et certainement une réduction du tarif des transports », a expliqué le ministre du Développement communautaire.

21,210 milliards de FCfa pour Rufisque

Ces travaux sur le boulevard Maurice Guèye entrent dans le cadre de la phase 2 du Promovilles financée par l'État du Sénégal et la Banque islamique de développement (Bid). D'autres localités du département de Rufisque bénéficieront de l'action de Promovilles, notamment les communes de Bargny, de Jaxaay, de Rufisque-Nord, de Rufisque-Est et de Rufisque-Ouest.

Concrètement, il s'agit, selon Mansour Faye, de relier les axes Médinatoul Mounawara-Lotissements Finkone, la route secondaire de Ndiolmane au croisement Sendou, la route Mbott 1 et 2, route du marché mardi ; le boulevard Jaxaay, la route de la boulangerie Ibrahima Ndaw à la route de Sangalkam, la route Sococim Acapes, le reprofilage du canal Ouest de Rufisque.

Au total, Rufisque va bénéficier de 14,85 km de voirie à la fin de tous ces travaux pour un coût global de 21,210 milliards de FCfa. « Promovilles va changer le visage de Rufisque comme le souhaite le Président de la République », a souligné Mansour Faye dans son intervention.

Les élus locaux de Rufisque n'ont pas manqué de faire part de leur satisfaction avec le lancement de ces travaux. Pour Souleymane Ndoye, le Président du Conseil départemental, cette cérémonie met fin à une vieille crainte des responsables du département.

« Avec une proximité teintée d'inaccessibilité avec le pôle urbain de Diamniadio, la principale crainte des populations et des élus de Rufisque demeurait la bidonvilisation de notre cher département.

Cette cérémonie jette les bases d'une nouvelle configuration socio-économique du département et de la région de Dakar en général », a indiqué M. Ndoye, qui ajoute que Promovilles vient « repositionner » Rufisque dans le schéma d'un Sénégal en pleine émergence.

Au nom du maire de la ville et de ses collègues, le Maire de Rufisque-Est, Boubacar Albé Ndoye, a témoigné au Chef de l'État la gratitude de l'ensemble des Rufisquois.

« De Rufisque-Ouest à Rufisque-Est en passant par Rufisque-Nord, les travaux commencent à prendre forme. Mais tout ceci est rendu possible grâce à la vision du Président de la République », a martelé le maire de Rufisque-Est.

BANQUE ISLAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT : 134 projets financés au Sénégal depuis 1976

La Banque islamique de développement (Bid) adhère entièrement au Promovilles. C'est pourquoi, elle a décidé d'accompagner l'État du Sénégal à réaliser son ambition de modernisation des villes. « Le Promovilles vise à créer les conditions d'un développement équilibré dans les différents pôles régionaux du pays.

Le programme, une fois réalisé, contribuera à doter les villes d'infrastructures modernes et de qualité et améliorer le cadre de vie des populations urbaines », a expliqué Abdallah Sow, le représentant de la Bid, hier, à Rufisque. Cette cérémonie lui a permis de revenir sur la coopération « dynamique » qui existe entre le Sénégal et l'institution bancaire.

« À ce jour, la banque compte 35 projets actifs pour un total de 1,711 milliards Us », a fait savoir M. Sow, ajoutant que, depuis 1976, date à laquelle le Sénégal a été membre de la Bid, 134 projets ont été accompagnés pour un total de 2,511 milliards Us.

Cet accompagnement est fait dans plusieurs domaines dont le développement urbain, selon le représentant de la Bid.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.