Afrique: Réélection du Sénégal au Conseil des droits de l'Homme - Une preuve de la vitalité de la démocratie, selon le Club Sénégal émergent

28 Octobre 2020

Le Club Sénégal émergent a salué la réélection du Sénégal au Conseil des droits de l'Homme. Dans un communiqué, il indique que c'est « une manière éloquente d'inscrire et d'écrire, comme sous la coupe, la vitalité de notre démocratie marquée et magnifiée par deux alternances pacifiques ».

Pour Youssou Diallo et ses camarades, la réélection du Sénégal qui « a frisé l'unanimité est la preuve irréfutable de la solidité de nos institutions et de l'impartialité de l'Administration qui conserve les valeurs cardinales de la promotion des compétences et de la serviabilité ».

« Elle sublime une justice qui fait honneur à Thémis par le respect et la considération que lui confèrent des femmes et des hommes de qualité aux expertises magnifiées en Afrique et à travers le monde », ont-ils magnifié dans un communiqué.

Le mardi 13 octobre 2020, le Sénégal a été élu membre du Conseil des droits de l'Homme (Cdh) par 188 sur 190 voix, lors de la 75ème session de l'Assemblée générale des Nations unies, pour un nouveau mandat de trois ans.

Pour le Cse, ceux qui ont désigné ainsi « notre pays par leur vote n'ont été ni dans la cécité ni dans la surdité pour voir et reconnaître qu'au Sénégal, la séparation des pouvoirs est une réalité tangible sur fond d'une stabilité politique incontestable ».

Il a aussi souligné « l'existence d'organes de contrôle qui soumettent régulièrement des rapports contradictoires et publics, celle de libertés d'associations dans un climat séculaire de pluralisme politique et syndical, dopé par une coexistence sociale harmonieuse et pacifique, comme en témoigne le Dialogue national lancé par le Président Macky Sall ».

Ce plébiscite en faveur du Sénégal montre, à leur avis, que notre pays est une « puissance démocratique » en Afrique et dans le monde.

Le Club a également estimé qu'il y a un « un message qui fonctionne en souterrain, pour dire aux acteurs de la justice de maintenir immaculée l'image de cette institution prestigieuse, espace d'excellence et d'équité laissé à la jeune génération par leurs illustres aînés qui ont écrit de belles pages de la justice africaine et universelle ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.