Libye: Déclaration du haut représentant, au nom de l'UE, sur l'annonce d'un accord de cessez-le-feu en Libye

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 27 October 2020 / PRN Africa / -- L'Union européenne et ses États membres accueillent très favorablement la signature d'un accord de cessez-le-feu par les représentants libyens de la Commission militaire mixte 5 + 5 à Genève le 23 octobre 2020 et félicitent la représentante spéciale par intérim des Nations unies, Stephanie Williams, pour sa détermination et ses efforts fructueux.

Cet accord de cessez-le-feu complet, permanent et national, qui prend effet immédiatement, constitue une étape cruciale et est le fruit de plusieurs mois d'efforts intenses au niveau régional et international, qui ont été lancés dans le cadre du processus de Berlin mené sous l'égide des Nations unies. L'accord prévoit également d'autres mesures importantes, en particulier la reprise des liaisons de transport entre les différentes régions libyennes et d'autres mesures de confiance, telles qu'un processus global de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR), qui sont essentielles au retour de la sécurité et de la stabilité en Libye, notamment le retrait dans les 90 jours de tous les combattants et mercenaires étrangers.

L'Union européenne et ses États membres encouragent à présent les parties libyennes à mettre intégralement et immédiatement en œuvre l'accord de cessez-le-feu. L'Union européenne et ses États membres appellent tous les acteurs internationaux et régionaux à soutenir sans équivoque les efforts déployés en Libye, à s'abstenir d'ingérence étrangère dans le conflit libyen et à mettre un terme aux violations de l'embargo sur les armes décrété par les Nations unies, dans le plein respect des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies. Tous les combattants et mercenaires étrangers doivent se retirer sans délai. Toute intervention étrangère est inacceptable. De son côté, l'Union européenne est prête à soutenir la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu par des actions concrètes, conformément aux décisions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Ces évolutions positives sur le terrain en matière de sécurité ouvriront la voie à la relance d'un processus politique inclusif en Libye. L'Union européenne et ses États membres espèrent que le Forum du dialogue politique qui se tiendra à la fin du mois sera fructueux et continueront de soutenir la MANUL en vue de parvenir à une solution pacifique au conflit libyen né de longue date, dans l'intérêt de la population libyenne. À cet égard, l'UE rappelle qu'elle dispose d'un instrument de sanctions contre les éventuels fauteurs de troubles.

Copyright Union européenne, 1995-2020

SOURCE Conseil européen

A La Une: Libye

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.