Madagascar: Communauté de base - La nomination des chefs fokontany en instance

Les cent quatre-vingt douze chefs fokontany de la capitale continuent leur mission.

Aucune décision sur leur remplacement n'a été prise jusqu'à présent. La Préfecture de Police de la ville d'Antananarivo a expliqué de ne pas avoir reçu de proposition des chefs districts. Cela signifie selon le préfet Angelo Ravelonarivo qu'il n'y aura pas nomination.

Sur proposition des six chefs districts d'Antananarivo, la Préfecture est chargée de prendre l'arrêté de nomination des chefs fokontany. L'initiative de remplacer des nouveaux responsables de la communauté de base a été annoncée après la mise en garde faite par le président Andry Rajoelina suite aux multiples doléances enregistrées sur la distribution de filets de sécurité. En plus, les réclamations des habitants d'exiger plus de transparence sur l'éligibilité des bénéficiaires des aides allouées par le gouvernement ont remis en question la performance des chefs fokontany.

Le sujet semblerait être suspendu depuis ces derniers temps. L'évaluation des cas de chaque chef fokontany n'est pas déclenchée. Autrement dit, ces responsables restent en place jusqu'à ce que l'État, par l'intermédiaire de la Préfecture, procède à la concrétisation de son initiative.

Si au début de l'année, juste après la proclamation des résultats des communales, les élections au sein de la communauté de base ont fait le tour dans le fil d'actualités, la suite a été en effet anéantie par la période épidémiologique qui a frappé le pays.

Le renouvellement des chefs fokontany aurait été prévu après l'installation de tous les maires du territoire, soit après les nouvelles communales. Alors que jusqu'à présent, les élections partielles ne figurent pas sur le calendrier électoral cette année.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.