Ile Maurice: Bissoon Mungroo libéré sous caution

Après son passage en cour, Bissoon Mungroo a été libéré contre une caution de Rs 150 000. Il a aussi dû signer une reconnaissance de dettes de Rs 2 millions.

Il était interrogé «under warning» dans les locaux de l'ICAC, en ce jeudi 29 octobre. Et Bissoon Mungroo a été arrêté il y a quelques instants. L'interrogatoire était lié au dossier concernant ceux ayant décroché des contrats du ministère de Sante pour la fourniture d'équipements médicaux, dont des masques, durant le confinement.

Les enquêteurs estiment qu'il a enfreint l'article 3 (1) de la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act. Les enquêteurs ont également conclu qu'il n'a pas respecté les Consumer Protection Regulations. Ses compagnies - Gitanjali Co Ltd et Mungroo & Sons Ltd - avaient bénéficié de contrats totalisant Rs 10 millions pour la fourniture de masques N-95 et STC 3.

Le suspect comparaît en cour en ce jeudi.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.