Madagascar: Feu de brousse et incendie de forêt - Extrême vigilance à Ankarafantsika

Déjà en proie aux flammes à plusieurs reprises, ces dernières années, le Parc national d'Ankarafantsika fait l'objet d'une attention particulière de la part des autorités environnementales, notamment durant la saison sèche, facilitant les départs de feu, mais également lors des saisons de grande affluence, comme actuellement, sur l'axe routier RN 4 reliant Antananarivo et Mahajanga. Dernièrement, le ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MEDD) a lancé un appel aux voyageurs longeant cette route nationale à être vigilants face aux menaces de feu de forêt.

Pacte. Ces derniers mois, le Parc national d'Ankarafantsika fait l'objet d'un accord entre les communautés riveraines, les autorités et les leaders traditionnels. Il s'agit d'un véritable pacte, conclu en août dernier, entre ces acteurs pour s'engager dans la protection de la forêt. Faut-il rappeler que le Parc national d'Ankarafantsika a déjà connu plusieurs épisodes graves de feux de forêt dont le dernier en date est celui de septembre 2019 au cours duquel plus d'un millier d'hectares de forêts ont été ravagés par les flammes. Par ailleurs, 444 points de feu ont été enregistrés à Ankarafantsika en 2018, selon le MEDD.

Zéro feu. Le pacte réalisé en août semble porter ses fruits car aucun départ de feu n'a été observé dans le parc national depuis le mois de juin 2020. « Les sensibilisations effectuées par les volontaires provenant de Mahajanga, ainsi que la collaboration étroite entre les gardes forestiers et les forces de défense et de sécurité, viennent renforcer ce pacte », souligne le MEDD. Point n'est besoin de rappeler que le moindre feu de forêt représente une grave menace pour les espèces faunistiques et floristiques présentes dans ces zones à fort potentiel en matière de biodiversité. Le déclin de celle-ci a des impacts environnementaux, mais également économiques aussi bien pour les communautés locales que pour l'ensemble du secteur écotouristique, voire, bien au-delà.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.