Madagascar: PAC Mahajanga - Echanges sur la stratégie nationale de lutte contre la corruption

Les renforcements de capacité pour les magistrats et les greffiers du Pôle Anti-Corruption de Mahajanga ont été lancés lundi dernier à l'hôtel Coco Lodge par la coordonnatrice nationale du PAC, Ratiarisoaharimahefa et le DG de l'ENMG Ramarolahihaingonirainy Anthony.

Le PNUD et le fonds des Nations-Unies pour la consolidation de la paix ont apporté leur soutien financier à ces formations. Ces renforcements de capacité portent notamment sur des échanges sur la stratégie nationale de lutte contre la corruption 2015-2025 et les enjeux de la mise en place du PAC, et feront un appel des principes de la bonne gouvernance, du système national d'intégrité ainsi que du système anti-corruption à Madagascar.

La place de la société civile dans la lutte contre la corruption est également développée. L'appui du PNUD à l'opérationnalisation de ce deuxième PAC à Mahajanga s'inscrit dans son appui à la gouvernance démocratique soutenu par le Fonds des Nations-Unies pour le Développement dont l'objectif est de renforcer la confiance des citoyens envers les Institutions publiques.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.