Soudan: Communiqué du Gouverneur de l'État de Khartoum sur les incidents du 21 Octobre

communiqué de presse

Khartoum — Le Wali (Gouverneur) de l'État de Khartoum, Ayman Khalid, a annoncé qu'il a été notifié par le bureau du Premier Ministre que le Commandement de la police a suspendre le Directeur de la police de la localité de l'Est du Nil et le commandant de la force qui se trouvaient sur les lieux des incidents survenus le 21 Octobre dans la région de Géraif oriental pour l'enquête par le parquet public.

Dans un communiqué qu'il a publié mercredi, le Wali a déclaré que le Conseil des Ministres suit de près la question pour atteindre ceux qui ont ouvert le feu sur les cortèges et les traduire rapidement en justice.

Il a souligné l'adhésion aux valeurs de liberté, de justice, de paix, d'application de la loi et le souci de parvenir à une bonne gouvernance.

Khalid a fait allusion à une réunion tenue entre le comité d'enquête et le comité de résistance des régions de Géraif oriental et de l'est du Nil qui ont fourni toute l'aide possible au comité pour qu'il s'acquitte de ses tâches d'une manière qui réalise les valeurs de justice et conduit à la suprématie de la loi et amène les tueurs devant la justice le plus rapidement possible.

Le texte a souligné la nécessité que le parquet public clarifie les procédures qui ont eu lieu concernant l'assassinat des martyrs Mohamed Abdul-Majid et Hussein Abdul-Gadir, accélérant l'accès aux assassins, l'application de la loi, l'accomplissement de la justice et l'établissement du principe de la suprématie de la loi, ajoutant que l'Etat a reçu la lettre du procureur général, ordonnant la formation d'un comité pour enquêter sur les événements qui ont accompagné le cortège.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.