Egypte: Le gouvernement vise à augmenter le pourcentage d'investissement public vert à 30% l'année prochaine

Le Cabinet a examiné, lors de sa réunion mercredi 28 octobre 2020, les mécanismes d'intégration de la dimension environnementale dans le plan de développement durable de l'État à travers l'expansion des projets verts au cours de la période à venir.

Le gouvernement vise à augmenter le pourcentage d'investissement public vert à 30% l'année prochaine.

Au cours de la réunion, il a été souligné que la durabilité environnementale est la troisième dimension complémentaire du développement durable, avec le programme de réforme économique, les réformes structurelles et la dimension sociale, et que les trois éléments sont des dimensions interdépendantes et complémentaires du développement durable et qu'il n'est pas possible de se concentrer sur une dimension sans l'autre.

En outre, la vision d'Egypte 2030 inclut que la dimension environnementale est un axe fondamental dans tous les secteurs de développement d'une manière qui assure la sécurité des ressources naturelles, soutient l'utilisation équitable, l'utilisation optimale et l'investissement dans celles-ci, tout en garantissant les droits des générations futures.

Au cours de la réunion, le concept d'économie verte a été défini comme une économie qui se traduit par une amélioration significative du bien-être humain du fait des risques environnementaux et de la rareté des ressources naturelles.

Il a également été souligné que la transition vers une économie verte est devenue nécessaire pour se remettre des répercussions du Coronavirus.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.