Togo: Finance inclusive responsable

29 Octobre 2020

Certains doutaient de l'efficacité du Fonds national de la finance inclusive (FNFI). Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Depuis son lancement il y a 6 ans, plus de 96 milliards de Fcfa ont été octroyés sous forme de petits prêts aux populations déshéritées, aux communautés à la base pour leur permettre de poursuivre ou de créer une activité rémunératrice.

Le Fonds travaille en étroite collaboration avec les organismes de micro-crédit; 83 au total.

Indicateur intéressant, le taux de remboursement est de 92,2%.

Une bonne surprise pour les promoteurs du projet qui redoutaient un manque de rigueur des bénéficiaires.

Ces bons chiffres devraient permettre une extension des services d'inclusion financière à de nouvelles catégories comme les entrepreneurs.

La finance est dite inclusive à partir du moment où elle permet à une population donnée, que ça soit une famille, un jeune entrepreneur, une entreprise de plus grande taille, d'accéder à un ensemble de services et de produits, parfois personnalisés, qui répondent à un besoin spécifique.

Ces produits ou services peuvent être de type financier, comme par exemple l'accès à un crédit spécifique, à un système de paiement dématérialisé, la souscription à une assurance ou encore à un système de gestion des transactions.

Mais ils peuvent également être de type non financier : participation à une formation, disposer d'une aide juridique ou comptable, accompagnement à la création d'entreprise.

C'est la démarche initiée par les autorités togolaises.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.