Sénégal: Caricature du Prophète - Thierno Madani Tall dénonce une campagne de «nuisance»

29 Octobre 2020

Le serviteur de la communauté omarienne a réagi à propos des caricatures du prophète qui ont provoqué la colère chez les musulmans du monde entier. Il les a fermement condamnées ainsi que les propos du président français qui a déclaré : «nous ne renoncerons aux caricatures, aux dessins».

Le serviteur de la communauté omarienne Thierno Madani Tall a profité de la clôture du Buurd précédant la célébration du Maouloud pour condamner fermement les caricatures du prophète.

«Quand on voit quelqu'un tenter de représenter, à partir de son bureau, par une image le Prophète Seydina Mohamed, cet être le plus aimé de Dieu, le meilleur des hommes, et ensuite le partager dans les réseaux sociaux, il est donc normal que des populations s'en désolent et le dénoncent vivement.

Ceux qui font de telles caricatures doivent être dénoncés. La logique voudrait que chacun respecte ses croyances et évite d'émettre des commentaires fâcheux sur celles de son prochain. C'est cela qui favorise la paix.

Tous les États doivent revoir leurs politiques. Toutes les personnes qui ont le pouvoir de rendre justice ont l'obligation de se ressaisir face à de telles violations de droit. À ceux-là qui s'adonnent à ces caricatures pour avilir l'image du prophète, je dis que cela est une tentative vaine.

Cela ne pourra jamais entacher l'image de cet Elu de Dieu. N'empêche, ces caricatures nous font trop mal», rapporte le site Dakaractu. Selon Thierno Madani Tall, ce n'est pas la première fois que les musulmans sont offensés.

«Des personnalités les plus puissantes au monde comme Abu Jahlîn ont vécu avec le Prophète Mohamed (PSL) et ont eu à tout faire pour s'opposer avec la religion musulmane. Malgré tous leurs efforts, l'Islam a su s'élargir dans le monde.

Du tort a été fait à Mawlana Cheikh Tidiane Chérif, à Mawlana Cheikh Oumar Foutiyou Tall, cela avait entraîné une vague de colère. Mais l'auteur des faits a eu droit au pardon des descendants de ces derniers.

Que les musulmans soient plus vigilants quelle que soit la confrérie dans laquelle on est, parce que l'on soit Tidiane, Mouride, Khadr, Layène, Wahabite, nous tous vénérons le même Dieu, donnons de la Zakat, faisons du bien, et jeûnons le mois de Ramadan», lit-on sur le même site.

En effet, dans sa communication, Thierno Madani Tall a rappelé que l'Islam est une religion pacifique. Sur ce, il a ainsi invité les Sénégalais, les Africains et le monde entier à se retrouver autour des valeurs de paix.

«Faites la paix, prônez la paix et défendez la paix en toutes circonstances pour le plus grand bien de l'humanité», a déclaré Thierno Madani Tall. Il a demandé au président Macron de présenter ses excuses aux musulmans.

Pour rappel, lors d'un hommage au professeur Samuel Paty décapité le 16 octobre dernier après avoir montré à ses élèves des dessins du prophète de l'Islam, le Chef de l'Etat français, Emmanuel Macron avait fait savoir qu'ils ne renonceront pas aux caricatures, aux dessins au nom de la liberté d'expression alors que la représentation de celui-ci est strictement interdite par l'Islam.

M.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.