Cameroun: Simon Pierre Dagafounangsou - Le dernier voyage du général

La mise en bière a eu lieu hier à l'Hôpital général de Yaoundé, en présence du Mindef, Joseph Beti Assomo.

Hôpital général de Yaoundé hier. Il est pratiquement 11h20 lorsque la dépouille du général de division en deuxième section, portée par huit soldats, est déposée à la chapelle de la morgue de ce centre hospitalier. A la tribune d'honneur, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo. A ses côtés, une belle brochette de membres du gouvernement, ainsi que des officiers supérieurs de l'armée camerounaise. De l'autre côté de la chapelle, les membres de la famille du défunt, dans un uniforme de circonstance, sont en larmes. Des amis aussi.

Lors de son prêche de près d'une demi-heure, la révérende Abestine Memiafo de l'Eglise évangélique du Cameroun, a exalté le vécu chrétien et professionnel du disparu. Une vie marquée, selon le pasteur, par des qualités articulées autour de l'humilité, de la disponibilité et du dévouement vis-à-vis de l'Eglise. En sa qualité d'ancien d'Eglise, le chrétien Simon Pierre Dagafounangsou, « laissait tomber ses galons de général et son commandement pour se mettre au service de sa communauté, de son Dieu. Il était dévoué à la tâche ». C'est avec un dévouement identique qu'il a servi l'Etat du Cameroun pendant plus de la moitié de sa vie. Voilà pourquoi, « il rentre dans l'éternité d'une nation qu'il a servie fidèlement », a-t-elle conclu.

Décédé le 29 septembre dernier à l'Hôpital de la garnison militaire de Yaoundé, le général de brigade en deuxième section Simon Pierre Dagafounangsou était né en 1944 à Pouss dans l'arrondissement de Maga, département du Mayo-Danay, région de l'Extrême-Nord. Engagé dans les forces de défense en octobre 1961, il fera ses classes à l'Ecole militaire interarmées du Cameroun. Il sera le lauréat de la deuxième promotion à laquelle il appartenait. Après 59 ans au service des forces de défense du pays, des hommages militaires lui seront rendus ce jour à la cour d'honneur de la Brigade du Quartier général à 11h. L'inhumation est prévue le samedi 31 octobre à Yagoua.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.