Cameroun: CHAN 2020 - De nouveaux sites inspectés à Yaoundé

Les experts de la Confédération africaine de football ont visité hier le stade principal du site de Yaoundé et des alternatives au Stade de Ngoa-Ekelle qui a subi des détériorations.

Sept minutes et puis place à l'étape suivante. C'est le temps qu'aura mis l'équipe conduite par Anthony Baffoe, le secrétaire général adjoint de la Confédération africaine de football (CAF) au stade de Ngoa-Ekelle. Elle a pu constater les importantes dégradations subies par l'aire de jeu de l'infrastructure transformée il y a quelques mois en centre de prise en charge des malades du Covid-19. Après avoir reçu les éclairages du ministre des Sports et de l'Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, sur les démarches gouvernementales pour la réhabilitation du stade, les inspecteurs de la CAF ont mis le cap sur le Stade Ahmadou Ahidjo.

Dans l'arène du site de Yaoundé, aucun aspect n'a été négligé. Les émissaires de la CAF ont marqué un temps d'arrêt à la tribune de presse qui dévoile sa nouvelle configuration et sa nouvelle couverture. Ils ont également découvert tous les équipements et le confort de l'espace média. Idem pour la salle des conférences. Sur le site, les travaux de relooking sont en cours. C'est le cas dans certaines sections du stade où les sièges ont reçu une nouvelle couche d'éclat. A l'intérieur du grand rectangle vert, la hauteur de la tonte du gazon, la circulation du ballon sur celle-ci et les buts sont passés au scanner.

Après un bref passage au Stade annexe n°1 du Stade Omnisports, le cortège s'est rendu à Olembé. Les deux terrains d'entraînement du complexe sportif constituent une des alternatives du COCAN 20-21 pour remplacer celui de Ngoa-Ekelle. Deux aires de jeu déjà délimitées, avec poteaux de corner et des buts équipés de filets, qui ont été soumises au contrôle de conformité de la CAF. Avant de se rendre au complexe sportif de la Mutuelle nationale du personnel des impôts à Ntoun par Nsimalen, les contrôleurs de la CAF ont observé un arrêt dans l'antre de 60 000 places. La délégation s'est faite une idée sur l'état d'avancement des travaux en cours ici en empruntant la pelouse verdoyante. Anthony Baffoe n'a pas hésité à sortir son smartphone pour réaliser une vidéo de l'intérieur du stade.

Tandis qu'une partie de la délégation de la CAF mettait l'accent sur les infrastructures sportives, le reste des membres s'est attardé sur les infrastructures hôtelières. Dans ce volet, il était question de voir les aménagements réalisés pour le confort et la sécurité des équipes et des officiels de la CAF. C'est dans cette optique que les hôtels Hilton, Mont-Febe, Jouvence International, Djeuga Palace et La Falaise ont été visités. Ce jeudi, la délégation se déporte sur le site de Douala qui accueillera les groupes B et C du CHAN 2020. Constituée hier de 11 personnes, la délégation de la CAF devrait en principe être au complet ce jour avec l'arrivée de son chef, le Congolais Constant Selemani Omari, premier vice-président de la CAF.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.