Cameroun: Régionales 2020 - Les candidats mieux outillés à l'Ouest

En tournée dans la région, le membre du conseil électoral Mohamadou Boubakar s'entretient avec ces candidats et les partis politiques sur le déroulement du scrutin.

Les détails sur le déroulement des élections régionales, notamment le nombre de bureaux de vote, de représentants des partis politiques et du commandement traditionnel engagés dans ce scrutin, ont été évoqués le lundi 26 octobre dernier à Bafoussam. C'était à la délégation départementale d'Elecam pour la Mifi, lors de la première étape d'une tournée qu'effectue actuellement sur le terrain, Mohamadou Boubakar, membre du conseil électoral, en présence des candidats des deux partis politiques engagés dans ce scrutin dans la Mifi (UDC et RDPC) et des chefs traditionnels candidats que sont Njitack Ngompé Pélé (chef Bafoussam), Mitterrand Moumbé Fotso (chef Bamougoum) et Alain Guillaume Negou Tela (chef Baleng).

Après la lecture en deux exposés des dispositions qui clarifient le déroulement de ce scrutin dans le code électoral, les échanges ont permis de clarifier les inquiétudes des uns et des autres. « C'est la première fois que se déroule ce scrutin et il est de bon ton que nous y allons sur de bonnes bases, armés des connaissances nécessaires pour bien avancer dans le déroulement du scrutin », précise Jules Hilaire Focka Focka, candidat RDPC. Pour Mitterrand Moumbé Fotso, le chef Bamougoum, « au vu des éclairages reçus, nous disposons des informations que nous allons partager avec les autres acteurs du commandement traditionnel pour dissiper tout malentendu au cours du scrutin et concernant le rôle des chefs traditionnels qui seront élus au conseil régional ».

Une satisfaction pour Mohamadou Boubakar, qui constate que depuis le 22 octobre qu'il a entamé cette mission d'explication du processus électoral des prochaines élections régionales dans tous les 8 départements de la région de l'Ouest, tout se passe plutôt bien. Il va mener cette action jusqu'au 01 novembre prochain avec pour but de travailler avec les partis politiques et les autorités du commandement traditionnel engagés dans ce scrutin, ainsi que les autorités administratives et Elecam. « Il nous faut aussi nous assurer que nous sommes prêts à tout déployer à temps pour un bon déroulement de ces élections régionales », précise Mohamadou Boubakar.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.