Sénégal: Débat sur les industries extractives - Des journalistes outillés

29 Octobre 2020

Porter la bonne information en la rendant digeste aux citoyens requiert une bonne connaissance des concepts et autres jargons du secteur minier des professionnels des médias et des organisations de la société civile. Tout le sens de la session de mise à niveau des journalistes tenue hier, mercredi 28 octobre, à Dakar.

A cette circonstance, la présidente du Comité national de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (Cn-Itie), Professeur Awa Marie Colle Seck, qui présidait l'ouverture de l'atelier n'a pas manqué d'exhorter les professionnels des médias à persévérer dans leur travail de diffusion d'informations sur les industries extractives, de promouvoir le débat public. «Le débat public sur les industries extractives est extrêmement important.

Et sous ce rapport, je voudrais vous encourager à poursuivre le travail remarquable de diffusion d'informations, pour promouvoir le débat public», a-t-elle dit.

De façon générale, dira-t-elle «la presse joue un rôle crucial dans le secteur extractif, grâce aux activités d'informations, de sensibilisation, de veille et d'interpellation citoyenne, indispensables à une gouvernance démocratique des ressources minières, pétrolières et gazières».

La présidente du Cn-Itie de souligner le rôle et la place de la presse dans la gouvernance publique en favorisant l'accès à l'information.

Eva Marie Colle Seck dira : «Nous voulons travailler avec les journalistes et la société civile, tout le comité national, pour qu'on puisse voir ensemble comment lire les contrats, comment les étudier».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.