Cote d'Ivoire: Maouloud 2020 à Man - Des invocations pour la paix et des élections apaisées

29 Octobre 2020

La communauté musulmane de Man a célébré la naissance du prophète de l'islam (Maouloud), dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre 2020, au Cercle de recherche islamique (Cerici-Cicafom) de Dioulabougou.

C'était autour du Thème : « Contribution de l'islam pour des élections apaisées » (thème national de ce maouloud 2020) que l'imam Aboubakar Koné s'est entretenu avec les fidèles venus pour la célébration. À l'occasion, il a invité les Ivoiriens à cultiver le dialogue, la fraternité, la justice et la liberté.

Pour l'homme de Dieu, la prochaine élection présidentielle ne doit pas être un facteur de haine. « Il faut appeler à la paix et la tolérance, sensibiliser la population au maintien et à la pratique de la paix. L'islam en sa définition, c'est la religion qui doit apporter la paix.

Les religieux représentent 75% des populations donc un maillon essentiel. S'ils sont déterminés, ils peuvent apporter la paix véritable au sein de la société », a indiqué l'imam.

Pour une solidarité forte et des liens sociaux intenses en Côte d'Ivoire, Aboubakar Koné a souligné qu'il faut développer les valeurs et principes que l'islam recommande à tous.

A savoir, le dialogue basé sur l'approche interculturelle, l'équilibre entre la fraternité humaine et la fraternité islamique, la promotion de la justice et le respect de la liberté humaine.

La communauté musulmane a invité donc les musulmans à une ouverture d'esprit et à mettre l'appartenance à une communauté humaine au-dessus de toute autre considération.

L'imam a appelé au respect du verdict des urnes de la prochaine présidentielle. Aboubacar Koné a terminé son exposé par un rappel sur la vie du prophète Muhammad (Saw).

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.