Congo-Brazzaville: « Message » de Fally Ipupa - Une ode à Franco Luambo et Madilu System

Le titre lancé par le célèbre artiste congolais, Fally Ipupa, « Message », fait un background sur le succès de deux grosses pointures de la musique congolaise Franco Luambo Makiadi et Madilu System.

Dans cette nouvelle chanson, Fally emprunte la guitare de Luambo et le refrain de Madilu dans le titre « Libala » tiré de l'album « Les Merveilles du passé 1957 : 1959 » dévoilé en 1969. Elle dure 3 minutes et 12 secondes et déjà plus de 260.000 vues sur la plateforme de streaming YouTube en moins de 48 heures de sa mise en ligne.

En outre, Fally fustige les critiques. On peut entendre un extrait. « Les jaloux, je compte toujours les éviter. Le mensonge dans leurs bouches est devenu une vérité. Rien à foutre, nous c'est Dieu qui nous fait avancer jusqu'au bout, pas de jalousie. On ne calcule pas les autres. On sera jugé là-haut. Laisse-moi tranquille mon ami. Dieu ne vous déteste pas, il me préfère. Merci seigneur », évoque le dénommé El magnifico.

Il y a huit ans (2012-2020) que le chanteur avait promis qu'il rendrait hommage à ces deux artistes (Franco mort le 12 octobre 1989 et Madilu décédé le 11 août 2007), il vient de tenir sa promesse durant le mois commémoratif de la disparition de Luambo.

Franco et Madilu ayant contribué à l'essor de la musique congolaise en général avec la rumba « odemba », « Madilu et Luambo sont parmi les chanteurs qui m'ont beaucoup inspiré musicalement », confiait Fally Ipupa en octobre 2012.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.