Burkina Faso: Modernisation de l'administration publique

29 Octobre 2020

Une équipe de la Banque mondiale conduite par la représentante résidente, Maïmona Mbow Fam s'est entretenue avec le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo, le mercredi 28 octobre, à Ouagadougou.

La Banque mondiale et le ministère de la Fonction publique, du Travail et la Modernisation de l'Administration publique collaborent dans le cadre de la modernisation de l'administration publique. Dans le souci de renforcer ce partenariat, la représentante résidente de l'institution monétaire, Maïmouna Mbow Fam a conduit une délégation d'experts et la chargée d'affaires de l'ambassade de Suède au Burkina, Mia Rimby, chez le ministre de de la Fonction publique, du Travail et la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo, dans la matinée du mercredi 28 octobre 2020, à Ouagadougou.

Au cours de leurs échanges, les deux parties ont passé en revue les différentes actions inhérentes à la modernisation de l'administration publique en cours. Au regard de ce qui a été fait, notamment dans le traitement des actes d'intégration et de reclassement des agents de la fonction publique, la représentante résidente de la Banque mondiale, Maïmouna Mbow Fam, a salué les réformes « structurelles » engagées par le ministère pour orienter le service public vers les usagers, renforcer ou restaurer la confiance entre l'Etat et ses citoyens. « Cela permettra également d'orienter les agents vers l'efficacité, et la recherche de résultats qui permettent d'avoir un peu plus d'impact sur le terrain », a-t-elle précisé.

En visitant le secrétariat permanent de la modernisation de la fonction publique, Mme Fam s'est réjouie du cadre de travail qui participe à faciliter la collaboration entre les agents. « C'est un cadre convivial, très moderne avec un partage de services et une orientation axée sur des résultats que nous avons vu. Les gens qui travaillent dans cet espace très ouvert vont être plus focalisés sur le travail, avec un effet stimulant. Je pense que c'est un excellent modèle qu'il faut dupliquer dans les autres ministères », a souligné Maïmouna Mbow Fam.

Elle a laissé entendre que la Banque mondiale est disposée à toujours accompagner cette réforme pour une culture de la performance au sein de l'administration publique. La chargée d'affaires de l'ambassade de Suède au Burkina, Mia Rimby, a indiqué que son pays travaille en collaboration avec la Banque mondiale pour améliorer l'efficacité et la transparence de l'administration publique dans de nombreux pays dont le Burkina Faso.

Selon elle, l'efficacité dans l'administration publique est un facteur important pour le développement du pays. Le ministre en charge de la fonction publique a remercié ses hôtes pour être venus s'imprégner des actions déjà initiées dans la modernisation de l'administration publique. Ce genre de visite, a-t-il précisé, permet de mieux appréhender les défis relatifs à la réforme en cours.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.