Cote d'Ivoire: 2020-Le ministre Vagondo Diomandé aux imams - « Vos prières assagiront les esprits pour un environnement apaisé pour les élections »

La cérémonie officielle de célébration du Mahoulid commémorant l'anniversaire du prophète Mahomet a eu lieu dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre 2020 à la grande mosquée de la Riviera Golf de Cocody en présence du premier ministre Hamed Bakayoko qui y représentait le président de la République Alassane Ouattara.

Au cours de cette cérémonie organisée par le Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim), l'honneur est revenu au ministre de la sécurité et de la protection civile Vagondo Diomandé de livrer le message du chef de l'État aux guides religieux. Il a au nom du président de la République exprimé sa gratitude aux imams pour toutes leurs contributions en faveur de la paix en Côte d'Ivoire.

« Je voudrais inviter au nom de son excellence le président de la République, les éminents guides religieux ici présents à d'avantage de prières et d'intercessions à l'occasion de cette importante nuit de la commémoration de l'anniversaire du prophète afin que la Côte d'Ivoire, notre beau pays traverse l'échéance du 31 octobre prochain dans la paix, la quiétude et la fraternité. Après les avancées notables que le pays a enregistrées, il est impensable que nous nous arrêtions en si bon chemin. Il est inconcevable que nous nous retournions aux crises et aux désordres (... ) À 48 h du scrutin présidentiel en Côte d'Ivoire, vos prières de ce soir consoleront des familles des victimes des violences de ces dernières semaines et assagiront très certainement les esprits pour créer un environnement apaisé pour les élections.

Cissé Djiguiba aux femmes :« Chères mamans, faites en sorte que vos enfants n'aillent pas se donner la mort car l'avenir a besoin d'eux »

Le recteur de la grande mosquée du Plateau l'imam Cissé Djiguiba a animé à cette occasion une conférence sur « la contribution des musulmans et de l'islam à la paix en Côte d'Ivoire ». Le guide religieux a expliqué que la démocratie s'accommode bien avec la religion étant donné que celle-ci est basée sur certaines valeurs notamment la liberté d'expression et non le libertinage d'expression, la justice, le dialogue des religions, la tolérance et la solidarité ainsi que le respect des droits de l'homme et de la vie. Il a appelé les ivoiriens à la paix . « Nous devons comprendre qu'en Côte d'Ivoire nous avons un destin commun. Nous sommes de ce pays. Ensemble nous devons faire en sorte que la guerre et les conflits , après c'est toujours le regret. Que chaque ivoirien et ivoirienne et chaque habitant de la Côte d'Ivoire, doit réaliser que la Côte d'Ivoire, nous la confions à Allah et à Dieu, créateur suprême (... ) Jeunes, je m'adresse à vous. Prenez votre destin en main en pensant à votre avenir. Cela ne peut pas s'obtenir dans la violence. Aucune violence n'apporte du succès (... ) nous avons espoir que la Côte d'Ivoire sortira des enjeux des élections la tête haute, dans la paix , dans la quiétude, dans la sérénité. Nous en appelons à la conscience de tout un chacun. Chère maman, faites en sorte que vos enfants n'aillent pas se donner la mort car l'avenir a besoin d'eux ».

Pour sa part, le président du Cosim Mamadou Traoré a souhaité que la période électorale « soit des moments de quiétude et non des occasions d'attiser la haine. (... ) Nous devons user de notre intelligences collective pour éviter à notre pays les affres et les désastres qu'ils a connus dans un passé qui n'est pas si lointain ».

Abdoulaye Touré

Pour acheter votre journal du jour en PDF - les archives et les numéros récents, cliquer ... ..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.