Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - 24 ans déjà depuis l'assassinat de Monseigneur Christophe Muzihirwa

29 Octobre 1996-29 Octobre 2020, 24 ans jour pour jour depuis la mort par assassinat de l'archevêque de l'archidiocèse de Bukavu, Mgr Christophe Muzihirwa.

A cette occasion, une marche de méditation a été organisée par l'église catholique. Marche partie de la place Muzihirwa à Nyawera jusqu'à la cathédrale notre Dame de la paix où une messe a été dite en sa mémoire. Dans son homélie, l'archevêque François-Xavier Maroy a appelé les participants à prendre pour modèle Monseigneur Muzihirwa tant dans leur vie spirituelle que dans la défense des intérêts de la patrie.

S'en est suivie une conférence débat pendant laquelle une série de témoignages ont été faits sur sa personne par ceux qui l'ont connu.

Cette conférence a tourné sur la vie de Christophe Muzihirwa et son engagement dans la défense du pays.

Le monde reconnaît en lui une personne intègre qui a passé toute sa vie à conduire non seulement les âmes, mais aussi à guider le peuple congolais qui était en proie à l'ennemi de notre patrie.

La sensibilisation de la population à la résistance et à la détermination pour ne pas céder aux caprices des ennemis lors de la rébellion de l'AFDL sont, entre autres, les causes ayant conduit à l'assassinat de Muzihirwa.

Cependant, 24 ans après, aucune enquête n'a été amorcée par les autorités politico-judiciaires, mais du côté de l'église Catholique, le processus de sa béatification évolue bien.

La mise en application des recommandations du rapport Mapping pourrait peut-être dévoiler la face cachée de ce dossier.

La place Muzihirwa de Nyawera et le mausolée où son corps repose à jamais à la cathédrale Notre Dame de Bukavu sont principalement les éléments matériels qui jusqu'à ce jour permettent à la population de garder en mémoire ce serviteur de Dieu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.