Congo-Kinshasa: Hommage au Peuple Congolais, Héros dans la lutte

opinion

Les congolais sont des braves. Un peuple qui n'accepte ni oppression ni servitude, un peuple guerrier et résistant. Ce sont les hommes et femmes enlevés du Congo et déportés aux caraïbes qui ont fait la révolution en Haïti. Ils ont combattu à la fois les français, les anglais et les espagnols et pour créer la première république noire au monde, Haïti en 1804.

Aujourd'hui encore KARINE JEAN PIERRE, américaine d'origine haïtienne et des racines congolaises est une pièce clé de l'élection présidentielle aux USA. Cerveau moteur de la campagne de Joe Baden, directrice de campagne de kamala Harris pour la vice présidence des USA. Elle se bat comme une lionne contre Trump. Elle porte voix des afro-américains, des immigrés, des femmes et des dreamers. Très progressistes, très à gauche, et très anti Trump.

Elle défend l'égalité d'accès aux soins. Auteur d'une organisation qui fait basculer les démocrates à gauche. Elle fut à la maison blanche au côté de Barack Obama comme directrice des affaires régionales des états du sud. Des communautés progressistes ayant du poids dans l'élection présidentielle aux USA considèrent cette femme noire comme héroïne de leur lutte après le pasteur Martin-Luther King. Conseillère politique de Joe Baden. Elle est une femme charismatique que l'Amérique n'a jamais connue. Je rappelle l'histoire des esclaves congolais en Amérique pour exprimer mon indignation et mon rejet à l'ingérence de l'Ambassadeur Hammer des USA en RDC. Ce monsieur est un virus mortel contre l'unité de la RDC. Il est partout pour saboter l'indépendance et la souveraineté de la république démocratique du Congo.

Il est l'auteur intellectuel de la crise politique actuellement au Congo. Peuple congolais, ce Monsieur l'Ambassadeur Hammer est un homme extrêmement dangereux pour l'unité du Congo. Méfiez vous de cet homme. Il ne connait pas l'homme congolais mais l'avenir nous dira plus. Le pays est en crise. Une crise qui ne trouve aucune solution dans notre constitution. (Le conflit entre le président de la république et le parlement) (Entre le parlement et la justice). Ceux qui n'acceptent pas les consultations actuellement initiées par le président de la république veulent plonger la nation dans l'incertitude.

Le dialogue est un principe de gouvernance de notre pays selon les réalités socio politiques du pays. L'arbre à palabres est un principe sacré, la logique des conflits pour aboutir au génocide n'est pas une meilleure doctrine. Si le conflit ne trouve aucune solution via les consultations, le chef de l'État peut interroger le peuple par le référendum. Cette constitution est une source aussi des conflits, le peuple doit sanctionner les dérives et bavures des politiciens corrompus et aveuglés par la recherche de l'argent facile .l'intérêt du pays est sacré allons aux consultations entre congolais. Aucun pays ne sera accepté comme modérateur, le peuple Congolais n'est pas mineur. Personne ne peut prendre tout un pays en otage et aucune famille politique ne peut prendre ce pays comme sa boutique. Faute d'attente, le référendum est une meilleure solution. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

*Président du Front Uni des Patriotes et Secrétaire Général du Parti Communiste Congolais

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.