Congo-Kinshasa: FIFA-connect - L'enregistrement des joueurs prend fin samedi à minuit

La première période de transfert et d'enregistrement des joueurs techniquement appelé "mercato" en RDC, prend fin ce samedi 31 octobre à minuit, conformément à la correspondance de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), du 22 août dernier, fixant et régularisant les choses dans ce secteur d'activités.

Ce marché des joueurs cette saison a coïncidé par la mise en application de Fifa-connect, cette bonne innovation de l'organe faitier du football mondial qui consiste à enregistrer les joueurs transférés d'un club à un autre dans un seul fichier numérique pour contourner plusieurs méfaits qui gangrènent ces transactions, dont certains joueurs et clubs sont victimes.

A quelques jours de la clôture de ce mercato, le Secrétaire Général adjoint de la FECOFA chargé de l'Administration et des réformes, Rainier-Patrice Mangenda, a fait le point mardi, indiquant que tous les clubs de la Ligue I (16 équipes) ont déjà enregistré leurs athlètes.

Le problème reste maintenant au niveau de la Ligue II, où il n'y a que quelques équipes jusque-là. Les clubs de la Ligue I ont même déjà reçu leurs licences indique-t-il.

Au cas où les clubs de la Ligue II ne parvenaient pas à s'acquitter avant le délai, Rainier-Patrice Mangenda dit seulement que la Fédération prendra acte : « je ne peux pas prendre des décisions avant les faits, nous allons d'abord prendre acte, et éventuellement c'est sera soumis à l'approbation du comité exécutif de la Fédération, qui en disposera comme il l'entend et au aussi par rapport aux textes.

Pourquoi ne pas aussi encourager la Fecofa à se conformer à ses réformes et à bien faire les choses, en respectant le délai», s'est-il interrogé

Après la clôture de cette première période, la deuxième, ne sera ouverte qu'à partir du 4 janvier jusqu'au 1er févier.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.