Madagascar: MCC - Entre protection et promotion de la diversité des expressions culturelles

Le Ministère de la Communication et de la Culture, soutenu par l'UNESCO, et en partenariat avec sa Commission Nationale à Madagascar, a présenté le 23 octobre 2020 à Toamasina le second Rapport Périodique Quadriennal (RPQ) de la Convention de 2005 et la mise à jour de la Politique Culturelle Nationale, ainsi que la présentation du projet de décret qui révise le décret 2011-029 sur le statut des artistes devant les différents acteurs de la culture.

Il s'agit d'une collaboration de plusieurs responsables du Ministère en charge de la culture et d'autres ministères et institutions publiques-clés, du secteur privé comprenant des artistes, des entrepreneurs culturels, des centres culturels et des membres de la société civile rassemblant fédérations, associations des artistes ainsi que les médias.

Pour des raisons sanitaires, la validation des données recueillies pour intégrer le RPQ par les participants à l'atelier de consultation s'est effectuée en ligne au mois de juin 2020.

Aussi, la version finale a été soumise en ligne à l'UNESCO le 13 juillet 2020. Deux autres séances de présentations du RPQ se sont déjà tenues à Tuléar et à Fianarantsoa les 14 et 17 octobre derniers.

L'objectif de ces exercices est de partager les informations du rapport et de travailler sur l'élaboration d'un plan d'activités national pour renforcer la mise en œuvre de la Convention de 2005 afin d'accroître la qualité de la gouvernance de la culture au niveau du pays.

Sous la supervision de Tojo Yharimanana, Expert international de la Convention de 2005, avec la pleine participation de la Direction Générale de la Culture, le second RPQ rend compte, entre autres : des politiques nationales et des mesures mises en œuvre pour soutenir la création, la production, la diffusion, la dissémination et la jouissance de biens et services culturels ; des mesures de coopération internationale pour soutenir la mobilité des artistes, fournir un plus grand accès au marché et renforcer les industries culturelles des pays en développement ; des actions prises pour impliquer la société civile dans les processus d'élaboration et de mise en œuvre des politiques culturelles.

Ainsi, le RPQ de Madagascar renferme les données et les statistiques ainsi que les bonnes pratiques sur les politiques et mesures entrant dans le cadre de la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans le pays pour la période de 2016-2019.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.