Afrique: Madagascar contre Côte d'Ivoire - Maintien ou report des matches ? Les choses se compliquent !

Les mesures de reconfinement en France laissent un coup de froid dans le camp malgache. Selon Nicolas Dupuis, ces mesures entraînent de facto la fermeture des liaisons extra-européennes.

Ce qui signifie que 17 joueurs des 25 ne pourront pas venir et les Ivoiriens sont confrontés au même problème. Le CAF a cependant sorti le calendrier des matches en refusant par la même occasion la demande de la fédération ivoirienne étant donné que la rencontre aura finalement lieu le 12 novembre au stade Ebimpé, rebaptisé depuis son inauguration début octobre, Stade Alassane Ouattara.

Le match retour est fixé pour le 17 octobre à Toamasina. Une manière sans doute pour la CAF de faire savoir qu'elle maintient ces dates. Ce qui rend encore les choses plus complexes, mais face à cette situation la solution serait d'avoir recours aux joueurs locaux.

Comme cela est valable pour les deux camps, on risque d'avoir des équipes qu'on aligne durant les compétitions CHAN. Et sur ce chapitre, les Barea ne partent pas pour autant battus. Cependant, l'idéal serait de réussir à reporter le match à une date plus clémente. Le temps qu'il faudrait pour Nicolas Dupuis pour mettre sur orbite des éléments capables de bousculer ces Ivoiriens.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.