Ile Maurice: Manif refusée à Saint-Pierre - Le CP assouplit sa position

Le bureau du Commissaire de Police avait, le 16 octobre dernier, refusé d'accorder la permission à Bruneau Laurette pour tenir une marche pacifique à Saint-Pierre le 7 novembre prochain.

La raison invoquée : la manifestation perturbera les préparatifs de Divali. L'avocat de Bruneau Laurette s'était alors tourné vers la cour et l'affaire devait être entendue jeudi prochain.

Or ce matin, le bureau du Commissaire de Police (CP) a nettement changé de position. Dans une lettre écrite, le DCP Jhugroo demande à Bruneau Laurette de ne pas tenir compte de la correspondance du 16 octobre dernier.

« Nous avons reconsidéré votre demande et nous vous proposons la date du 8 novembre », (NdlR : à la place du 7 novembre), écrit le DCP Jhugroo.

Ainsi dans une lettre écrite au juge qui devait écouter l'affaire, Bruneau Laurette s'engage à « withdraw » sa contestation.

Bruneau Laurette informe également le juge qu'il compte bien accepter la proposition du bureau du CP et ainsi tenir sa marche pacifique le 8 novembre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.