Cote d'Ivoire: Zoukougbeu - Les femmes du vivrier s'engagent pour une présidentielle apaisée, le 31 octobre 2020

30 Octobre 2020

Guessabo, localité du département de Zoukougbeu. A l'initiative des femmes du secteur du vivier, la localité, naguère défavorable aux libéraux Ivoiriens, est en effervescence. Danse guerrière la panthère en avant, l'accueil de Maimouna Faber-Koné, l'émissaire du chef du gouvernement est des plus chaleureux.

Derrière cette effervescence, les initiatrices entendent exprimer leur reconnaissance à leur parrain, le premier ministre Hamed Bakayoko, pour les innombrables actions du gouvernement dont Zoukougbeu est bénéficiaire.

« Nous avons eu des fonds pour nos différents commerces. Nos villages sont électrifiés et on a de l'eau.

Aujourd'hui, nous nous engageons pour que les oeuvres de développement entamées dans notre département continuent », a fait savoir Jeannette Weli Sérey.

Pour sa part, au nom du premier ministre, Maimouna Faber-Koné a salué la grosse mobilisation des populations du pays Niaboua. Une mobilisation qui se veut, selon elle, l'appréciation des nombreux chantiers pour l'épanouissement des populations en général et des femmes en particulier.

Sur ce point, elle a mis en exergue les différents fonds mis en place pour l'autonomisation de la femme dont le Fafci, le programme des filets sociaux progressifs et le fonds Femmes et développement logé au ministère de la femme, de la famille et de l'enfant.

« Au niveau du ministère de l'agriculture, le président Alassane Ouattara a mobilisé un financement pour accompagner 40.000 femmes travaillant dans les secteurs du karité, du vivrier, du cacao, du manioc. Ces différents programmes sont mis en place pour toutes les femmes de Côte d'Ivoire », s'est-elle réjouie.

La conseillère spéciale à la Primature a, par ailleurs, salué la clairvoyance des jeunes Niaboua et de leurs parents, chefs traditionnels. Qui se sont détournés des appels à la violence en lien avec le mot d'ordre de désobéissance civile lancée par une partie de l'opposition.

« Je voudrais vous inviter à aller voter massivement le samedi 31 octobre pour la continuité du développement à Zoukougbeu », a lancé Mme Faber-Koné.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.