Congo-Kinshasa: Principales tendances des violations des droits de l'homme - Septembre 2020

communiqué de presse

Durant le mois de septembre 2020, le BCNUDH a documenté 726 violations des droits de l'homme sur tout le territoire de la République démocratique du Congo, soit une augmentation de près de 9% par rapport au mois d'août (669 violations). Cette augmentation reflète une hausse significative du nombre de violations attribuables à des agents de l'Etat (+29%), tandis que le nombre d'atteintes commises par des combattants de groupes armés a diminué (-7%).

En particulier, le BCNUDH a documenté un nombre croissant de violations par des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, où des opérations militaires contre des groupes armés sont en cours.

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.