Ile Maurice: Hausse des prix - «Le gouvernement doit s'expliquer» dit l'ACIM

Suite aux divers problèmes auxquels font face les consommateurs, l'Association des consommateurs de l'île Maurice (ACIM) est montée au créneau lors d'une conférence de presse, ce matin, à Bell-Village. «De notre côté, nous assumons pleinement notre rôle... », déclarent les membres exécutifs de l'association qui affirment que «plusieurs suggestions ont été faites aux autorités par rapport aux différents problèmes mais nous sommes toujours en attente d'un retour ou encore de résultats».

Un exemple que cite Jayen Chellum, secrétaire général de l'ACIM, c'est que le prix de plusieurs produits a augmenté bien avant que la taxe soit sur le sucre n'entre en vigueur. La raison qui leur a été avancée, dit-il, est «la hausse du prix des matières premières».

«Comment comptabiliser la taxe sur le sucre par rapport à la quantité de sucre que contient le produit», se demande-t-il. «En l'absence de contrôle et l'absence d'informations sur la quantité de sucre que contient le produit, l'augmentation peut être excessive», martèle-t-il.

Avec la dépréciation de la roupie face au dollar, Jayen Chellum note une hausse «logique» des prix mais observe que certains commerçants profitent de l'augmentation du dollar pour faire des profits excessifs. Il observe aussi que le retard des livraisons à cause de la perturbation du trafic maritime, provoque une pénurie de certains produits sur le marché. «Face à une offre réduite, et la demande qui reste la même, les prix montent», analyse l'ACIM.

Le secrétaire général de l'ACIM demande ainsi des explications claires et des réponses précises à ses correspondances envoyées au ministère du Commerce.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.