Cameroun: Arabie Saoudite - Une amitié de longue date

Le Minrex, Lejeune Mbella Mbella, et son homologue saoudien son Altesse le prince Fauçal Bin Farhan Abdullah Al Saud ont passé la coopération en revue, hier à Yaoundé.

La salle d'apparat du ministère des Relations extérieures, s'est vêtue de ses plus beaux atours pour accueillir le ministre des Affaires étrangères du Royaume de l'Arabie Saoudite, Son Altesse, le prince Fauçal Bin Farhan Abdullah Al Saud.

En visite de courtoisie hier chez son homologue camerounais, Lejeune Mbella Mbella, les deux personnalités ont échangé à huis clos, pendant une vingtaine de minutes.

Même si au terme de cet entretien, rien de concret n'a filtré, l'on n'a noté que l'hôte du ministre des Relations extérieures du Cameroun a reçu, en guise de présent, la statue d'un lion en bronze.

Des explications données sur ce cadeau reçu à deux bras par le prince Fauçal Bin Farhan Abdullah Al Saud, présentent le lion comme un animal très présent dans l'univers culturel et traditionnel africain.

Il représente dans la société en général, la puissance, la vigilance et la force. Il incarne ainsi, à travers le mouvement sportif camerounais, la vitalité, le courage et le « figting spirit » des Camerounais, a-t-on appris.

Par ailleurs, il a aussi été indiqué dans ces explications que le gouvernement camerounais souhaite vivement que le prince Fauçal Bin Farhan Abdullah Al Saud se souvienne du Cameroun et des Camerounais en ces termes, et qu'il contribue à promouvoir cette image auprès du gouvernement saoudien, et dans d'autres pays amis dans le monde.

Ce souhait épouse ainsi la convergence de vues que partagent les deux pays au sein des institutions internationales, à savoir l'Organisation des Nations unies et l'Organisation de la coopération islamique.

Cette convergence de vues remonte d'ailleurs à l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays qui en 1966.

Celui-ci s'est traduit par la création des missions diplomatiques avec résidences la même année à Riyad et à Yaoundé.

Outre la représentation diplomatique de Riyad, le Cameroun a établi un Consulat général à Djeddah. En termes de réalisations, le portefeuille des financements saoudiens au Cameroun se chiffre à environ 120 milliards de F.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.