Cote d'Ivoire: Présidentielle - L'ONU appelle à un scrutin pacifique

Le décompte des bulletins de vote dans un bureau de vote à Abidjan après lors de la précédente élection présidentielle du 25 octobre 2015 en Côte d'Ivoire. (archive)
30 Octobre 2020

À la veille de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire prévue le 31 octobre, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a demandé vendredi à tous les Ivoiriens de veiller à ce que le scrutin se déroule de manière pacifique.

« Le Secrétaire général exhorte tous les leaders politiques et d'opinion, ainsi que leurs partisans, à s'abstenir de toute incitation à la violence, de répandre la désinformation et d'utiliser des discours de haine », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

« Il encourage les autorités, y compris les forces de sécurité, à créer un environnement sûr et à protéger et faire respecter les droits de l'homme durant le processus électoral », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU encourage vivement les dirigeants politiques et leurs partis à résoudre tout différend qui pourrait survenir par le dialogue. « Il réitère l'engagement des Nations Unies à soutenir les efforts du pays visant à consolider les acquis démocratiques et la cohésion nationale », a conclu le porte-parole.

La semaine dernière, le Secrétaire général de l'ONU avait déjà demandé aux leaders politiques et d'opinion en Côte d'Ivoire de rejeter « tous discours haineux et incitations à la violence d'inspiration politico-ethniciste ».

Mardi, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), dirigé par Michelle Bachelet, avait dénoncé les discours de haine à relent ethnique pendant la campagne électorale.

L'ONU redoute surtout les conséquences de tels propos sur le terrain. « Nous appelons toutes les parties à s'abstenir d'utiliser un langage discriminatoire et provocateur avec des affiliations ethniques qui pourrait conduire à davantage de divisions dans la société et, en fin de compte, à la violence », avait déclaré Ravina Shamdasani, une porte-parole du HCDH.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.