Afrique du Nord: La résolution 2548 consacre à nouveau l'Algérie comme partie principale au différend régional sur le Sahara marocain

Nations — La résolution 2548 adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU consacre, une nouvelle fois, l'Algérie comme partie principale au processus visant à aboutir à "une solution politique, réaliste, pragmatique et durable" à la question du Sahara "qui repose sur le compromis".

En effet, la résolution du Conseil de sécurité cite l'Algérie à cinq reprises, soit autant de fois que le Maroc.

La résolution exprime ainsi le "plein appui" du Conseil de sécurité aux efforts du Secrétaire général de l'ONU et son prochain Envoyé personnel pour maintenir le nouvel élan du processus politique visant à parvenir à une solution à la question du Sahara.

A cet égard, l'organe exécutif des Nations-Unies rappelle que l'ancien Envoyé personnel, Horst Köhler, avait convenu avec le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le polisario de tenir une nouvelle rencontre "selon le même format" que celui des précédentes tables-rondes tenues à Genève en décembre 2018 et en mars 2019.

Dans ce cadre, le texte appelle à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, qui est l'année de la présentation par le Maroc de son initiative d'autonomie.

La résolution, qui a réaffirmé, une fois de plus, la prééminence de l'initiative d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain, a prorogé pour une année le mandat de la MINURSO, jusqu'au 31 octobre 2021.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.