Tunisie: L'affaire Chebba va t-elle coûter au président de la fédération ?

En Tunisie, depuis quelques semaines, c'est l'une des affaires qui fait débât. La décision de la FTF (Fédération tunisienne de football) de geler les activités du CS Chebba à défaut de régler de nombreuses indemnités d'amende.

Après les protestations vives des supporters du club dans la ville de Chebba et les sorties médiatiques des dirigeants, c'est le ministère des Sports qui entre en jeu. La tutelle a demandé à la FTF de revoir sa position.

La tutelle a expliqué que l'intervention n'est pas une ingérence politique dans les affaires de la fédération.

Elle s'est dite prête à dissoudre le bureau fédéral en cas de négligence ou de mauvaise conduite, soulignant que le principe de l'indépendance des structures sportives n'est pas absolu et que la décision récente de la FTF peut affecter la paix civile dans le pays.

Par ailleurs, le ministère des Sports invite la fédération de Wadii El Jari à convoquer une assemblée extraordinaire pour entériner (ou non) la décision contre le CS Chebba.

La FTF a donc quelques jours pour revoir sa décision. Sauf que cette dernière n'entend pas non plus se laisser dicter dans cette affaire.

A La Une: Tunisie

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.