Algérie/Cameroun: Condamnés en justice, Bahoken et El-Melali pas sanctionnés par Angers

Stéphane Bahoken et Farid El-Melali, condamnés à de la prison avec sursis cette semaine, ne seront pas sanctionnés par leur club, explique le président délégué d'Angers, Philippe Caillot.

Tous deux condamnés à de la prison avec sursis cette semaine pour des faits de violences conjugales concernant l'attaquant camerounais et pour exhibition sexuelle concernant l'ailier droit algérien, Stéphane Bahoken et Farid El-Melali ne seront cependant pas sanctionnés par leur club.

Le président délégué d'Angers Philippe Caillot a expliqué dans les colonnes du Courrier de l'Ouest ce vendredi que malgré le fait qu'il dénonce ces actes, il ne sanctionnera pas une seconde fois ses deux joueurs.

«Ce sont des affaires d'ordre privé. Ce qui n'empêche pas que ces faits ne sont pas en adéquation du tout avec les valeurs du club. Nous avons des choses à leur dire.

On a vu Stéphane, on reverra Farid, que j'avais déjà vu il y a quelque temps. Les sanctions qu'ils ont reçues par la justice ne sont pas négligeables, et on ne va pas sanctionner une deuxième fois les joueurs », a ainsi conclu le dirigeant angevin.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.