Burkina Faso: Ouverture de la campagne pour les élections présidentielle et législatives

Le candidat Zéphirin Diabré, habillé en Faso danfani…

Ouagadougou, Burkina Faso — La campagne électorale pour le double scrutin présidentiel et législatif du 22 novembre prochain au Burkina Faso a débuté ce samedi et prendra fin le 20 novembre, a-t-on constaté.

Treize candidats dont le président sortant Roch Marc Christian Kaboré sont en lice pour l'élection du président du Faso, alors que pour celle des 127 députés à l'Assemblée nationale, 96 partis, 05 formations politiques et 25 regroupements d'Indépendants, soit 10.652 candidats sont en compétition.

Le fichier électoral qui va servir le 22 nombre est arrêté à 6.490.144 électeurs, alors que les élections auront lieu à l'intérieur comme à l'extérieur dans 21.155 bureaux de vote.

Pour assurer une campagne apaisée, les acteurs politiques ont signé, lundi, un "pacte de bonne conduite".

"Il est formellement interdit à tout candidat ou militant des partis ou formations politiques d'user de la diffamation, d'injures ou de tout acte de provocation pouvant entacher la moralité et la sérénité de la campagne électorale", a déclaré le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry.

Cette campagne se déroule alors que plusieurs régions du Burkina Faso sont en proie aux attaques terroristes.

Le président de la CENI a indiqué que malgré le contexte national difficile avec les méfaits de l'insécurité, "nous avons vaille que vaille avec vos prières constantes enrôlé dans plus de plus de 94 % des 351 communes et dans plus de 83% des 9299 villages et secteurs de notre pays".

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.