Sénégal: Emigration clandestine - Le ministère de l'intérieur dément les 140 décès annoncés par l'OIM

Des pêcheurs de Yoff, au Sénégal, se préparent à prendre la mer.
31 Octobre 2020

Quelques heures après la publication du bilan des victimes de l'explosion d'une pirogue de migrants au large de Mbour, le ministère de l'Intérieur a démenti les 140 décès annoncés par l'Organisation internationale pour les migrants (OIM).

Il s'agit d' «informations erronées» note un communiqué du Secrétaire général du ministère de l'Intérieur en date d'hier, vendredi 30 octobre. «A la date d'aujourd'hui, les services compétents de l'Etat ont récupérés six (06) corps sans vie repêchés, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29, par un navire privé de pêche.

Les unités de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers les ont déposés à la morgue de l'hôpital Aristide le Dantec pour autopsie», indique la source.

A La Une: Migrations

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.