Angola: La raffinerie de Cabinda coûte 920 millions USD

Luanda — Le projet de construction de la raffinerie de Cabinda coûte 920 millions de dollars US, dans le cadre d'un investissement conjoint entre la Sonangol et la société Gemcorp.

La Sonangol et Gemcorp (un groupe de commerce et d'investissement dans les marchés émergents) investiront, dans la première phase du projet, 220 millions de dollars américains.

Selon une note parvenue vendredi à l'Angop, la raffinerie, qui sera construite sur la plaine de Malembo, à 30 kilomètres au nord de la capitale de Cabinda, sera le premier investissement privé de cette nature en Angola, avec l'usage de la dernière technologie de pointe américaine pour sa conception, son fonctionnement et son développement en trois phases, conformément aux principes de l'Équateur.

La première phase du projet devrait inclure 30 000 barils par jour de l'Unité de distillation de pétrole, avec un séparateur du sel et de l'eau, un traitement du kérosène et des infrastructures auxiliaires, y compris un système d'ancrage à flotteur classique, des pipelines et une installation de stockage de plus de 1,2 million de barils.

Les 2ème et 3ème phases, lit-on dans la note, transformeront la raffinerie de Cabinda en une raffinerie de conversion totale, avec une capacité de raffinage supplémentaire de 30 mille barils par jour et l'installation d'un nouveau reformeur catalytique, d'un hydro-tracteur et d'une unité de craquage catalytique, pour un total de dépenses de l'ordre de 700 millions de dollars.

La construction formelle du projet a débuté en mars 2020, avec le nettoyage et la préparation totale du terrain, dont les travaux se sont terminés en août de la même année.

La clôture du local a commencé en septembre 2020 sur un espace de 313 hectares.

Les principaux articles à long terme ont été commandés pour début novembre de cette année 2020.

Le projet prévoit de créer environ deux mille emplois directs et indirects pour la communauté, soutenant et appuyant les économies locales et nationales.

Ces opportunités couvrent les domaines de la construction, de l'ingénierie, de la logistique, de la sécurité et de l'administration.

Une fois opérationnelle, selon le document, la raffinerie contribuera également à la sécurité souveraine de l'Angola, en réduisant sa dépendance aux importations de produits raffinés, ainsi qu'en augmentant ses exportations avec des marges plus élevées.

«Cette décision finale d'investissement représente l'un des principaux objectifs stratégiques du Gouvernement angolais.

La construction de cette raffinerie entraînera une augmentation de la capacité de traitement du pétrole brut au niveau national et une réduction considérable de la dépendance du pays vis-à-vis des importations de produits raffinés, comme prévu dans le Plan de développement national ", a estimé Sebastião Gaspar Martins, président du conseil d'administration de la Sonangol cité dans la note.

La Sonangol, ajoute le responsable, est heureuse de soutenir cette initiative privée qui présente non seulement une contribution majeure au développement socio-économique de l'Angola, mais également une incitation à la croissance des investissements directs étrangers dans le pays.

L'investissement privé de la raffinerie de Cabinda démontre, pour la Sonangol, l'engagement de la Gemcorp dans le développement des actifs stratégiques angolais et sa capacité à livrer dans les moments les plus difficiles.

La Gemcorp est ravie de livrer ce projet et de soutenir les objectifs stratégiques à long terme du Gouvernement angolais en matière d'indépendance énergétique et de création d'emplois en Angola.

«Le plan à long terme est que la raffinerie de Cabinda maximise l'emploi local et la transition vers l'exploitation par une main-d'œuvre entièrement angolaise», selon Atana Bostandjiev, président de la Gemcorp.

Il dit que la décision finale d'investissement est une étape importante dans les efforts de la Gemcorp pour poursuivre la construction formelle sur le terrain.

Cet investissement privé, ajoute-t-il, soutiendra l'objectif de l'Angola de parvenir à l'indépendance énergétique et de réduire les importations de produits raffinés.

En utilisant le plan convenu avec la Sonangol et le gouvernement angolais, la raffinerie remplacera le besoin d'importations coûteuses et créera des milliers d'emplois, procurant des avantages à long terme importants pour l'économie angolaise, en particulier dans la région de Cabinda.

La Gemcorp est un fonds de solutions de financement, de commerce et de chaîne d'approvisionnement, avec la capacité de combiner un financement à grande échelle avec des services de négociation physique pour des clients souverains et des entreprises.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.