Madagascar: Paludisme - Le député élu à Benenitra lance un appel à l'aide

Le paludisme fait rage dans le district du Benenitra région Atsimo Andrefana, selon le propos de Théophile Randrianandraina, député élu dans ce district. Selon l'explication, un décès d'enfant lié au paludisme est enregistré presque chaque jour dans les six communes de ce district.

« Des doléances me sont parvenues rapportant que les enfants de moins de cinq ans comptent parmi les victimes du paludisme », indique le député.

Les districts voisins sont également dans la même situation. « La hausse du cas de paludisme ne concerne pas non seulement le district de Benenitra, mais elle touche les autres districts comme Iakora, Betioky », souligne-t-il.

Le paludisme gagne du terrain et cette situation inquiète. L'éloignement des formations sanitaires constitue l'une des causes du retard de prise en charge des malades.

« Les habitants lorsqu'ils sont malades doivent parcourir une vingtaine de kilomètres avant de trouver un centre de santé de base.

Les malades sont dans ce cas transportés sur des charrettes à bras », enchaîne-t-il. Le manque de personnel au niveau des centres de santé pèse sur la prise en charge des malades.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.