Algérie: Référendum sur la Constitution - Clôture des opérations de vote et début du dépouillement

Photo d'archives

Alger — L'opération de dépouillement des voix exprimées lors du référendum populaire sur le projet de révision constitutionnelle a débuté dimanche à travers le territoire national.

Le taux de participation national est allé crescendo, enregistrant une augmentation relative pour atteindre les 13,03% à 14h, alors qu'il était de 5,88% à 11 heures, selon l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), relevant que le scrutin s'est déroulé dans le respect total des mesures de prévention contre le Covid-19, notamment l'organisation des files d'attente des électeurs, caractérisées par la distanciation sociale, la fourniture de masques de protection ainsi que des solutions stérilisantes, ont constaté les journalistes de l'APS.

Dans l'Ouest du pays, les centres de vote ont enregistré, dans l'après-midi, une participation croissante des électeurs au référendum sur la Constitution, initié par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

A Aïn Temouchent, les centres de vote ont connu une "grande dynamique" du fait d'une participation remarquée de la gent féminine, alors qu'à Nâama, les jeunes étaient plus nombreux à se rendre aux centres de vote pour marquer leur participation à "l'édification d'une Algérie à laquelle aspirent tous les Algériens", pour reprendre leurs propos.

Même constat à Mostaganem, Relizane et Saïda où l'affluence est allée crescendo pour connaitre un "pic" en fin d'après-midi. Toutefois, il a été constaté l'absence totale des représentants de la société civile aux centres de vote, alors qu'ils étaient sensés être présents pour contrôler l'opération et sensibiliser les citoyens sur l'importance de ce rendez-vous électoral.

Dans le Sud du pays, notamment à Ouargla, les électeurs ont continué d'affluer par petits groupes à travers les 951 bureaux de vote, dont 6 itinérants, désignés pour le déroulement de cette consultation populaire.

Une affluence similaire a été constatée à travers les autres wilayas de la région, à l'exemple de Laghouat, Adrar, Tamanrasset et el Oued, Bechar, Tindouf, Ghardaïa et ce, dans le strict respect du protocole sanitaire de prévention du Covid-19.

Au Centre du pays, si à Tipasa l'affluence est restée faible, en revanche une participation appréciable des électeurs a été relevée à Blida, Ain Defla, Chlef, Djelfa et Médéa où tous les moyens ont été mobilisés pour la réussite de l'opération. Le cas vaudrait également pour les wailayas de Chlef, Djelfa et Médéa.

Dans l'Est du pays, les bureaux et les centres de vote à Constantine ont enregistré une affluence plus marquée comparativement à la matinée, ont constaté des correspondants locaux, à l'instar de la wilaya de Souk Ahras dont les bureaux de vote ont connu une grande animation avec une présence remarquée de la gent féminine.

Les wilayas de Guelma, Biskra, Annaba ont aussi enregistré un taux de participation "appréciable", notamment de la part des jeunes.

Même constat à Sétif où le nombre de participants au vote a connu une hausse notable, selon le délégué de l'ANIE, alors qu'à Jijel, le taux de participation est jugée "acceptable".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X