Congo-Kinshasa: Grand jour !

Photo Présidence RDC.
Le Président de la RDC, Félix Tshisekedi

C'est le grand jour ! D'après plusieurs sources, les consultations auront lieu finalement au Palais de la Nation dès ce lundi 2 novembre 2020. Sous quel format ? Mystère. Néanmoins, ce que l'on sait est que Félix Tshisekedi, en froid depuis un bon moment avec son partenaire de la coalition, Joseph Kabila, va d'abord recevoir les chefs des confessions religieuses qui vont être consultés de manière séparée.

A qui le prochain tour ? «Les listes sont longues», renseigne une source à la présidence. Plusieurs personnalités politiques et membres de la société civile sont d'ores et déjà attendus. L'Autorité morale du FCC qui se considère comme un « gros poisson », d'après Jeune Afrique, il ira lui aussi d'ici peu en mini retraite de concertation avec les cadres de sa méga plateforme politique pour lever quelques options quant à leur participation ou pas, aux travaux de consultations appelés par Félix Tshisekedi.

"Félix", lui qui n'a jamais fait asseoir convenablement son impérium et les arcanes du pouvoir, veut, ipso facto, se débarrasser de son allié Kabila. En parlant des consultations, comment vont-elles commencer ? Le flou persiste. Sous quel format va-t-elle être organisée ? C'est pour combien de temps ? Quels en sont les critères de sélection des personnes à consulter ? Quid de la base juridique de ces consultations ? Vont-elles aboutir à des recommandations ? Les termes de références ? Quels sont les objectifs visés ?

Dans l'entretemps, il y a blocage à tous les niveaux. Le pays tourne au ralenti. Pas des conseils des ministres. «Le Président de la République ne veut plus sentir le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, ce dernier qui, à la demande de son parti politique, avait brillé par son absence lors de la prestation de serment de trois juges de la Cour Constitutionnelle. Que dire de deux chefs de corps du parlement ? Forts de leur majorité numérique, ils ne vont pas se laisser faire. Toutes recommandations à travers ces consultations, à la manière dont les choses se présente, il sera difficile, extrêmement difficile de céder à la demande de Tshisekedi. Une crise farouche se pointe et le pays ne va pas du tout bien. Tout est bien parti pour une véritable descente aux enfers ou encore pour voir le bout du tunnel. Les consultations ou pas ? Le plus important pour le peuple congolais, c'est de leur offrir du pain et la paix.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.