Cote d'Ivoire: Simulacre d'élection présidentielle - Les Ivoiriens ont dit non au scrutin du 31 octobre 2020

Un électeur à Bonoua en train d'accomplir son devoir citoyen.

Les Ivoiriens ont, de façon unanime, dit non à la tentative de coup d'Etat constitutionnel d'Alassane Ouattara. Depuis le 31 octobre 2020, les Ivoirien dans leur grande majorité ont boycotté ce scrutin présidentiel, un scrutin censé couvrir tout le territoire national.

Depuis le 31 octobre, les Ivoiriens, n'ont pas donné leur quitus à Alassane Ouattara. 10% de taux de participation, tel était la performance au cours de ce scrutin.

Les Ivoiriens, comme un seul homme, ont dit non à ce scrutin qui, pour eux, est une véritable forfaiture. En plus, on a vu des gens voter après 18 h, bourrages des urnes. Partout, les Ivoiriens ont dit non.

Partout sur l'ensemble du pays, ils ont choisi la voie du boycott. Pour ces électeurs qui ont pu prendre part à cette élection sur l'ensemble du territoire national, il y a eu un scrutin sans élection. Partout, du nord au sud en passant par l'ouest, l'est, les Ivoiriens ont refusé de participer à ce semblant d'élection.

Finalement, l'appel à la désobéissance civile lancé par les deux principaux partis d'opposition (PDCI et FPI) a permis aux Ivoiriens de dire non à la mascarade.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X