Sénégal: La Marine intercepte 129 personnes au large de Dakar (DIRPA)

Une pirogue avec à bord des candidats à l emigration

Dakar — Le patrouilleur de la Marine nationale "Kédougou" a intercepté à 65 km au large de Dakar une pirogue anonyme qui transportait 129 passagers, dont quatre femmes et quelques mineurs, annonce la Direction des relations publiques des armées (DIRPA).

La quasi-totalité des passagers ne portait pas de gilet de sauvetage, relève la DIRPA, dans un communiqué.

"Malgré le refus du convoyeur d'obtempérer, indique-t-elle, la pirogue a été escortée par le patrouilleur de la Marine nationale et contrainte à rallier la base navale Amiral Faye Gassama de Dakar, où elle est arrivée à 17h 25 le même jour."

La DIRPA précise que la pirogue et tous les passagers ont été mis à la disposition de la Police nationale pour les besoins de l'enquête.

Le chef de l'Etat a donné "des instructions fermes" pour le renforcement du contrôle des embarcations et de la surveillance côtière, à la suite de la recrudescence de l'émigration clandestine.

Les médias sénégalais font état, depuis plusieurs jours, de la recrudescence de ce phénomène, se faisant l'écho de centaines de jeunes Sénégalais et Africains bravant les dangers de la mer pour se rendre en Europe par le biais d'embarcations de fortune.

Les îles Canaries, l'une des portes d'entrée de l'Europe pour les embarcations venant d'Afrique subsaharienne, sont submergées par les arrivées de migrants dont le nombre serait encore bien plus important en comparaison de l'année dernière, à la même période.

Les médias se sont notamment émus de la mort de jeunes Sénégalais dans l'explosion d'une pirogue qui les transportait au large de Mbour (ouest).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X