Gabon: BAD - Prêt de 132 milliards pour le développement

2 Novembre 2020

Robert Masumbuko, le représentant au Gabon de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, au courant des dernières semaines du mois écoulé, le lancement imminent de plusieurs investissements structurants à la faveur de la cérémonie de présentation du Projet d'appui à la diversification de l'économie nationale.

C'est donc 132 milliards de francs CFA, octroyés par BAD, qui seront bientôt dans les caisses gabonaises pour le développement des centres de formation et d'autres projets environnementaux.

Un rapport mentionnant la réhabilitation de plusieurs lycées de toutes les provinces et de 17 Centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP), ainsi que le taux d'extension du réseau d'eau de Libreville faisant office de projets qui seront financés par la Banque africaine de développement (BAD), dont l'estimation s'élève à 132 milliards FCFA.

Le représentant de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Robert Masumbuko, annonçait dernièrement le « lancement imminent » de plusieurs investissements. Faisant le point du portefeuille de l'institution dont il est le représentant, celui-ci a, par la même occasion, indiqué que « d'autres projets sont en cours d'évaluation », notamment ceux liés à l'agriculture, à l'énergie et à la forêt qui sont d'ailleurs en phase d'évaluation.

Le projet portant sur la réhabilitation des Centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP) attire une attention particulière au gouvernement, car celui-ci vise à améliorer l'employabilité des jeunes et renforcer l'inclusion sociale au Gabon.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.