Burkina Faso: Présidentielle 2020 - Les trois défis majeurs de Yeli Monique Kam

Le candidat Zéphirin Diabré, habillé en Faso danfani…
2 Novembre 2020

Pour la « Yennega de l'éducation », l'accent doit être mis sur trois défis majeurs : sécurité, éducation et le mode de gouvernance. « Dans mon projet de société, nous avons défini clairement des voies et moyens pour relever ses défis », indique-t-elle.

Pour ce qui est de la bonne gouvernance, le MRB entend définir un nouveau mode de bonne gouvernance à travers le pacte républicain qui tient compte des aspirations principales du peuple burkinabè. Il servira également à diffuser le vivre ensemble au Burkina à travers des négociations de paix.

Le parti promet une refonte du système éducatif. « Nous attendons refondre notre système éducatif afin de rendre plus pratique les programmes d'enseignements pour ainsi diffuser des connaissances pratiques afin de permettre aux apprenants de créer de la richesse et se prendre en charge», promet Yeli Kam qui dans son troisième pacte, entend créer de l'emploi pour la jeunesse à travers des exploitations agricoles et l'industrialisation du pays.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.