Cote d'Ivoire: Alassane Ouattara déclaré vainqueur avec 94,27%

le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement investi, ce samedi 22 août, à Abidjan, candidat de son parti à l'élection présidentielle du 31 octobre prochain.
3 Novembre 2020

Les résultats provisoires complets sont tombés tôt ce mardi. Alassane Ouattara est assuré d'un troisième mandat. L'opposition crée son Conseil de transition.

Le résultat est tombé tôt ce mardi (03.11.2020) en Côte d'Ivoire. Le président Alassane Ouattara est réélu pour un troisième mandat. La Commission électorale indépendante a annoncé le score de 94.27% pour le président candidat. L'opposition ivoirienne qui a boycotté le scrutin de samedi dernier annonce la mise en place d'un comité national de transition. Une annonce qui irrite le parti au pouvoir, le RHDP qui appelle les autorités à la fermeté. Des précisions avec Julien Adayé notre correspondant à Abidjan.

Résultats contestés

Le président Alasssane Ouattara a été proclamé vainqueur dans toutes les 108 circonscriptions électorales. La Commission électorale indépendante qui a publié les derniers résultats provisoires dans la nuit, crédite le camdidat du RHDP de 94,27% des suffrages. Le taux de participation est estimé à 53,90%.

Ces résultats ont été proclamés dans un climat très tendu.

L'ancien président Henri Konan Bédié a été désigné par ses pairs de l'opposition pour diriger un Conseil national de transition. Selon l'opposition, cet organe créé ce lundi 2 novembre 2020 va conduire le pays à l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle.

Pascal Affi N'Guessan président du FPI et porte-parole des candidats de l'opposition à la présidentielle du 31 octobre dernier.

"Les partis politiques de l'opposition notent que 90% de l'électorat de ce scrutin soit la majorité des ivoiriennes et des ivoiriens a rejeté la candidature illégale et anticonstitutionnelle du président sortant Alassane Ouattara. La liste électorale truffée d'irrégularités, les décisions iniques du conseil constitutionnel du 14 septembre 2020 invalidant certaines candidatures.

Au regard de ce qui précède, tirant les conséquences de la vacance du pouvoir exécutif avec la fin du mandat présidentiel de monsieur Alassane Ouattara et la non tenue d'une élection crédible, considérant que le maintien de monsieur Alassane Ouattara en qualité de chef de l'état est susceptible d'entraîner la guerre civile, les partis et les groupements politiques de l'opposition annoncent la création ce jour du Conseil national de transition.

Le Conseil national de transition est présidé par monsieur Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA et de la plateforme CDRP. Le conseil national de transition a pour mission de : Préparer le cadre de l'organisation d'élection présidentielle juste, transparente et inclusive. Mettre en place dans les prochaines heures, un gouvernement de transition. Convoquer les assises nationales pour la réconciliation nationale en vue du retour à une paix définitive en Côte d'Ivoire".

Plus tard dans la soirée les domiciles des principaux leaders de l'opposition dont Henri Konan Bédié du PDCI, MAbri Toikeusse de l'UDPCI, de Pascal Affi N'Guessan et d'Assoa Adou du FPI ont été attaqués simultanément à la mitraillette et à la grenade pendant un peu de plus de 45 minutes. Ces attaques viennent augmenter la peur de la population et détériorer un peu plus le climat de méfiance entre les communautés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.